Société
URL courte
7157
S'abonner

Ils ont déboursé quelque 3.500 euros mais le service n’aurait pas été à la hauteur. Un couple d’homosexuels, Dan et Chance Walton-Ashmore, affirme que la société de voyage Tui a gâché leur lune de miel.

Un couple d’homosexuels a accusé l’une des plus grandes sociétés internationales de voyage et de tourisme, Tui, d’avoir ruiné leur voyage à bord d’un bateau de croisière à travers l’Asie du Sud-Est.

«Cœur brisé lors de cette croisière. Nous avons subi beaucoup de harcèlement homophobe de la part du personnel de Tui à bord du Marella Discovery. Nous voulons rentrer chez nous. Tui, quelle honte!», a écrit le 14 décembre sur sa page Facebook l’un des deux hommes.

Deux lits simples au lieu d’un double

Initialement, le personnel aurait refusé de fournir aux deux hommes un lit double et leur a proposé deux lits simples, «bien que la réservation avait indiqué qu’il s’agissait d’une lune de miel», a raconté Dan à plusieurs médias.

En insistant pour que leur demande soit satisfaite, le personnel se serait mis à se moquer. Le jeune homme assure qu’il a dû faire de son mieux pour que «cela soit fait».

Le couple aurait fait face à d’autres cas de traitement homophobe. Ainsi, les employés auraient refusé de les photographier et les auraient pointés du doigt lorsqu’ils étaient en train de danser.

La société affirme avoir ouvert une enquête interne.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
Lune de miel, homosexuel, bateau de croisière
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook