Société
URL courte
10157
S'abonner

Une étude montre que les végans sont considérés comme moins séduisants en tant que partenaire romantique pour plus de 40% des célibataires, tandis que 60% considèrent que l’attachement à cette pratique alimentaire est «peu attrayante» comme trait de personnalité, indique Cambridgeshire Live.

Bien que la popularité du véganisme a augmenté au cours de la dernière décennie, les adeptes de cette pratique alimentaire pourraient éprouver des difficultés à trouver un partenaire, d’après une étude YouGov commandée par la chaîne britannique de supermarchés Sainsbury's, citée par Cambridgeshire Live.

Végans peu séduisants pour certains

Six personnes sur 10, interrogées dans le cadre de cette étude, ont déclaré que le véganisme était un trait «peu attrayant» chez leur éventuel partenaire. 41% ont annoncé qu’ils seraient moins intéressés par quelqu’un qui se dit végan sur son profil de site de rencontres.

En réalité, une pratique alimentaire opposée a été classée deuxième parmi les traits les moins attirants chez un partenaire (17%), après des opinions politiques opposées (37%). En outre, l’étude montre que le régime alimentaire a plus d’importance que son cercle d’amis (9%) ou ses loisirs (7%).

Mais les revenus sont plus importants

Cependant, ce que mange la personne n’est pas aussi important pour celui qui cherche l’amour que la gentillesse (96%) et l’attractivité physique (73%), ainsi que les revenus financiers (35%) qui devancent les préférences alimentaires (23%).

En ce qui concerne les premiers rendez-vous, les jeunes, âgés de 18 à 24 ans, sont plus ouverts à l’idée de manger végétalien pour séduire une personne invitée, avec 41% prêts à se rendre dans un restaurant végan avec son potentiel amoureux.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
véganisme, étude, amour, célibataire, végans
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook