Société
URL courte
1191
S'abonner

Une Australienne a subi une opération chirurgicale et a survécu à une maladie mortelle grâce à ses kilos superflus.

D’abord Liz Hewat, une Australienne âgée de 51 ans, a eu des boutons rouges sur sa jambe pour une simple crise de fasciite nécrosante dont elle souffre depuis ses 14 ans, raconte le Daily Mail. Pourtant, après avoir inconsciemment gratté ses boutons, la femme s’est sentie mal et son état n’a cessé d'empirer au point que quand son mari est rentré, elle avait déjà perdu connaissance.

Une infection rare

C’est là que son mari a aperçu une tache noire sur la jambe de sa femme. Au bout de quelques heures, les taches noires se sont répandues jusqu’au genou. Le couple a dû appeler une ambulance qui les a amenés à l’hôpital. Au grand dam de la femme et de son mari, il ne s’agissait pas d’une simple crise d’une vieille maladie, mais d’un problème beaucoup plus grave, une maladie mortelle rare, à savoir la fasciite nécrotique.

Cette maladie est une infection bactérienne qui provoque la mort des tissus et requiert des mesures urgentes: la femme a été immédiatement opérée. Lors de l’opération, les chirurgiens ont coupé un énorme morceau d'environ 20 centimètres de long, 10 de large et six de profondeur dans le bas de la jambe de la malade. Ils ont donc réussi à enlever la zone infectée et sauver sa jambe.

Un sauvetage in extremis

Elle partage ses émotions dans le Daily Mail: «C’est incroyable, les médecins ont révélé que comme j'étais une personne obèse et que j’avais de la chair supplémentaire dans la jambe, le microbe n'avait pas eu la chance de descendre jusqu'à mes os. Je n’arrivais pas à croire que mon poids supplémentaire avait aidé à me sauver la vie».

Aujourd’hui, deux ans après les faits, la femme a perdu 80 kg. L’ex-malade raconte au média qu’elle a pris sa guérison comme une deuxième chance dans la vie et que depuis elle fait de son mieux pour avoir un mode de vie sain.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Castex juge de nouvelles mesures «indispensables» pour lutter contre l'épidémie
Tags:
maladies, chirurgie, obésité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook