Société
URL courte
1716
S'abonner

Quatre mois de prison avec sursis, interdiction de posséder un animal domestique pendant cinq ans et indemnisation de neuf parties civiles, l’homme ayant tenté de noyer sa chienne à Agde au printemps 2019 a été condamné.

Devant le tribunal correctionnel de Béziers, dans le Hérault, l’Agathois de 48 ans, qui a tenté de noyer sa chienne ligotée avec du ruban adhésif dans le canal du Midi après lui avoir donné des somnifères,a écopé mercredi de quatre mois de prison avec sursis, informe le Midi libre.

Les faits ont eu lieu en mars 2019. Comme le précise l’édition, l’animal drogué s’est réveillé au contact de l’eau froide et s’est mis à aboyer, ce qui a attiré l’attention de passants et lui a donc sauvé la vie.

Les enquêteurs ont alors eu besoin de trois jours pour retrouver l’auteur des faits. Il s’avérera que la chienne, Daisy, appartenait à son fils. Il a expliqué son geste par le fait que l’animal perdait du poil.

Au moment où la pauvre bête a été repêchée, l’homme s’est fait passer pour un passant et a même conduit l’animal chez un vétérinaire.

Parties civiles

Outre la peine de prison avec sursis, l’homme,qui encourait jusqu'à deux ans de prison ferme, s’est vu interdire de posséder un animal domestique durant cinq ans. Il devra en outre indemniser neuf parties civiles, dont la Fondation Brigitte-Bardot.

Lire aussi:

Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Tags:
tribunal, France, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook