Société
URL courte
3223
S'abonner

Un jeune homme de 17 ans s’est tué la nuit dernière en chutant à scooter, à Nantes. Si la police parle d’un «accident de la circulation», une source proche de l’enquête, à laquelle se réfère France Bleu Loire-Océan, affirme que juste avant, la victime s’était livré à des acrobaties.

Dans la nuit du 19 au 20 mai, un jeune homme à scooter s’est tué dans le nord de la ville de Nantes en heurtant un trottoir, rapporte France Bleu Loire-Océan.

Après sa chute, le jeune, qui avait 17 ans, a réussi à se relever, mais s’est effondré pour décéder d’un arrêt cardiaque peu après l’arrivée des secours. Le média précise qu’au moment de l’accident fatal, il avait son casque au bras.

Un nouveau rodéo?

Si la police de Nantes, citée par France Bleu, nie qu’il s’agissait d’un rodéo, précisant qu’il s’agissait d’«un accident de la circulation», une source proche de l’enquête indique qu’il avait effectué des acrobaties à moto et s’était livré au rodéo urbain, écrit le média.

La victime était connue de la police pour des faits mineurs.

Une pratique dangereuse

Ces derniers temps, à Évreux, Lyon et Nice, notamment, les rodéos ont mené à des affrontements entre jeunes et policiers, faisant des blessés des deux côtés, lors d’accidents de la route et de jets de projectiles.

Mais il n’est pas rare qu’ils tournent au drame. Ainsi, dimanche dernier, Sabri, 18 ans, est décédé dans un accident de motocross à Argenteuil, ce qui a débouché sur plusieurs nuits de tensions dans la ville.

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Tags:
scooters, rodéo, Nantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook