Société
URL courte
133413
S'abonner

Alors qu’une vague d’indignation déferle sur de nombreux pays après la mort dans la ville américaine de Minneapolis, lors d’une interpellation musclée, de l’Afro-Américain George Floyd, une scène non moins violente a été filmée dans le comté de Fairfax, en Virginie.

Un homme noir qui tourne en rond pendant plusieurs minutes sur la chaussée sans but apparent et semble désorienté et incohérent, subit plusieurs tirs d’une arme à impulsions électriques de la part d’un policier. Or, selon les images tournées dans le comté de Fairfax, en Virginie, il ne montrait aucun signe d’agressivité. Maintenu à terre sur le ventre, l’homme reçoit plusieurs autres impulsions électriques derrière le cou.

À la suite de cette violente interpellation, l’homme a été conduit à l’hôpital, mais en est depuis ressorti, a fait savoir CNN. L’officier a été arrêté et fait face à trois chefs d’accusation. Il risque jusqu’à trois ans de prison. En outre, tous les policiers qui se trouvaient sur les lieux ont été «relevés de leurs fonctions» en attendant les résultats des enquêtes criminelles et administratives.

Dans une conférence de presse, le chef de la police, Edwin Roessler, a déclaré le 6 juin que les images montraient l'officier violer les politiques de recours à la force et commettre des «actes criminels», a poursuivi la chaîne.

«La vidéo abîme la confiance du public envers les policiers, non seulement dans le comté de Fairfax, mais dans le monde entier», a souligné Edwin Roessler.

Il a estimé ces actes «inacceptables».

Les manifestations

Cette nouvelle vidéo de violences policières survient à un moment de tension particulière après la mort de George Floyd lors d’une interpellation brutale à Minneapolis. Le drame a déclenché de violentes manifestations aux États-Unis et à l’échelle internationale, notamment en France.

Ainsi, de nombreux rassemblements sont organisés ce 9 juin à la mémoire de George Floyd à Paris, Lille, Bordeaux, Grenoble, Dijon, Amiens, Bourges, Poitiers et Angers.

LREM a également déclaré qu’il s’associerait à l'hommage international qui sera rendu à George Floyd dont les obsèques se tiendront ce mardi 9 juin à 18h00, heure de Paris.

Lire aussi:

«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Tags:
violences, interpellation, États-Unis, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook