Société
URL courte
7234
S'abonner

Une jeune Indienne a été retrouvée morte dans une valise. Elle a été enterrée et sa belle-famille accusée de meurtre. Mais le corps appartenait en réalité à une autre personne…

Six jours après avoir été déclarée morte et enterrée, une jeune femme en Inde s’est présentée à la police, relate le Times of India.

L’Indienne de 22 ans avait en effet été «identifiée» par sa famille lorsque le corps d'une jeune femme avait été découvert le 27 juillet dans une valise à Ghaziabad, dans l'État de l'Uttar Pradesh. La police avait alors accusé son mari et ses beaux-parents de l’avoir tuée. Les trois ont été placés en détention.

Personne n’a remarqué l’erreur

Le corps de la victime a été enterré. Étonnamment, la famille n’a eu aucun doute sur son identité même lors de la cérémonie. Selon la police locale, le corps a été identifié par son frère et sa mère.

Comme elle aurait été torturée par sa belle-famille, ses parents avaient exposé à la police leurs soupçons selon lesquels elle aurait été tuée par sa nouvelle famille.

La jeune femme a été portée disparue le 22 juillet. Six jours plus tard, elle a expliqué à la police qu’elle était partie dans une ville voisine sans rien dire à personne.

Ses beaux-parents et son mari ont été disculpés. Reste à savoir qui était la jeune femme dans la valise…

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Moscou réagit aux tensions dans le Haut-Karabagh
Tags:
meurtre, Inde, enterrement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook