Société
URL courte
101123
S'abonner

Adidas, ayant retenu pour ses deux nouvelles paires de chaussures, créées en collaboration avec le rappeur Kanye West, les noms correspondants à ceux de deux archanges de l’islam, a provoqué l’ire de fidèles de cette religion. Une pétition a même été lancée sur change.org.

Deux nouveaux modèles de baskets mis à point par Adidas en collaboration avec Kanye West, Yeezy Boost 350 V2, ont suscité des critiques de la part des musulmans qui accusent le rappeur de ne pas respecter l’islam. En cause: le choix de les baptiser Israfil (correspondant à Raphaël) -pour le modèle qui vient de sortir- et Asriel -pour celui qui sera présent sur le marché en septembre. Ce sont en effet les noms de deux des quatre archanges de l’islam.

«Horrible choix de nom pour une chaussure. Israfil est l'un des quatre archanges de l'Islam. Celui qui, comme les musulmans le croient, soufflera dans une trompette pour annoncer Al-Qiyama (le Jour du jugement) à Jérusalem. Adidas, vous auriez dû faire votre devoir. Il n’est pas trop tard pour le corriger», a réagi Abed A.Ayoub, président du Comité anti-discrimination arabo-américain, une organisation civile, sur Twitter.

Les commentaires appelant à changer le nom ne manquent pas. «C'est inacceptable!» «Très irrespectueux». «Changez le nom. Je préfère boycotter Adidas que voir cette marque manquer de respect à l'islam», s’indigne un internaute. «Honte à Adidas et à Kanye West», écrit un autre.

Lancement d’une pétition

Une pétition a été lancée sur le site change.org qui exige qu’Adidas change le nom de la Yeezy Boost 350 V2 Israfil.

«C'est très offensant pour la communauté musulmane. Nommer une chaussure qui est utilisée pour marcher dans la rue d’après des noms d’anges que nous vénérons fortement, est une forme flagrante de manque de respect à toutes les communautés musulmanes», dénonce la pétition. À ce jour, elle a recueilli quelque 1.600 signatures.

Un précédent avec Nike

Ce n’est pas la première fois qu’une marque de fabrication d'articles de sport est accusée d’insulter les musulmans. En 2019, Nike avait déjà dû faire face à une situation similaire quand le logo de l’un de ses modèles de baskets rappelant le mot «Allah», présent sur les semelles d’un modèle, avait indigné. La polémique avait également débouché sur une pétition, signée par des milliers de personnes. Face à cette conséquence imprévue, Nike avait fourni des explications dans un communiqué.

Lire aussi:

Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Une figure des anti-restrictions trouve un «camp Covid secret» dans les Landes, la préfecture dément
Les raves-parties à répétition organisées en Bretagne auraient un important impact écologique
Tags:
Kanye West, Adidas, islam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook