Société
URL courte
Par
1375
S'abonner

Lorsque le confinement a été instauré à San Francisco cette année en raison de la pandémie de Covid-19, les scientifiques ont remarqué qu’avec la réduction de la pollution sonore, des oiseaux mâles ont commencé à chanter plus doucement, selon une étude publiée sur le site phys.org.

Des scientifiques américains de San Francisco ont découvert que les oiseaux mâles ont commencé à chanter beaucoup plus doucement pour attirer les femelles après que le confinement été décrété en ville. Ils ont publié les résultats de leurs recherches sur le site phys.org.

Les chercheurs en ont conclu que ce changement était dû à la quarantaine générale imposée en Californie, en raison de laquelle la plupart des habitants ont été obligés de rester chez eux.

Si auparavant, le bruit de la ville obligeait les oiseaux à chanter beaucoup plus fort, avec le confinement et l’ensemble des mesures restrictives mises en place à San Francisco, leur chant est devenu plus mélodieux et moins sonore, selon l'article. Les ornithologues ont estimé que la force du chant des mâles avait diminué d’environ un tiers.

Données comparées

Les scientifiques ont comparé les chants des oiseaux enregistrés les années précédentes à ceux effectués aux mêmes endroits entre avril et mai 2020, constatant que, notamment, les moineaux chantaient maintenant beaucoup moins fort et sur des notes beaucoup plus basses, ce qui augmentait leur portée et améliorait leur performance globale, expliquent les scientifiques.

Les auteurs de l'étude ont montré à quelle vitesse les oiseaux s'adaptent aux changements environnementaux et ont suggéré que des mesures à long terme pour réduire la pollution sonore pourraient entraîner une plus grande diversité des espèces dans le monde animal.

Lire aussi:

Violente agression d'un adolescent à Paris: une vidéo se propage sur la Toile
Taïwan annonce l'incursion dans son espace aérien de huit avions bombardiers et de quatre avions de chasse chinois
Le célèbre journaliste Larry King est décédé
Tags:
oiseaux, santé, pandémie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook