Société
URL courte
Par
3154
S'abonner

Un autel d’une divinité païenne a été découvert lors de fouilles dans une église paléochrétienne en Israël. Il aurait été réalisé par un pèlerin grec puis utilisé dans la construction de l'édifice religieux.

Des archéologues israéliens ont découvert un ancien autel en l’honneur d’une divinité grecque combinant les caractéristiques de Zeus et de Pan, dieu des troupeaux et des bergers. L’artefact a environ 1.800 ans, précise le quotidien israélien Haaretz.

​L’autel, fait en basalte volcanique, a été découvert dans les ruines d’une église byzantine de la réserve naturelle de Banias, dans le nord d’Israël. L'ouvrage a été dégradé, car il a été utilisé comme pierre de construction dans un mur de l’église du cinquième siècle, sa face couverte d’inscriptions étant cachée.

Le site en question avait sans doute une importance considérable pour les chrétiens de l’époque byzantine.

Le don d’un pèlerin

L’inscripteur n’était pas un professionnel et a manqué de place sur la pierre. Il a donc dû graver des lettres à l’extérieur du cadre rectangulaire de l’autel et rétrécir les lettres vers la fin de chaque ligne, a expliqué un archéologue cité par le journal. Le constructeur de l’église ne voulait apparemment pas que les fidèles voient une dédicace païenne.

La dédicace, écrite en grec, a probablement été composée par un pèlerin, un certain Atheneon, fils de Sosipatros. Il y précise l’avoir construit avec son argent personnel en exécution d’un vœu.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
archéologie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook