Société
URL courte
Par
3101
S'abonner

Les feux d’artifice, divertissement privilégié des petits et des grands lors des fêtes de fin d’année, sont particulièrement dangereux pour les enfants et les adultes en état d’ébriété, prévient un médecin russe.

Le lancement d’engins pyrotechniques, surtout pendant les fêtes, fait de nombreux blessés tous les ans et ils sont particulièrement déconseillés à certaines personnes, a déclaré lors d’une conférence de presse Artiom Khissamov, le médecin en chef adjoint d’un centre d’urgences.

«Les engins pyrotechniques sont en fait très dangereux. Et très souvent, leur utilisation incorrecte entraîne des blessures assez graves qui font que les gens restent mutilés, surtout au niveau des membres, des yeux et du visage. Ainsi, les engins pyrotechniques ne doivent pas être utilisés par les enfants», a-t-il indiqué.

Il a ajouté qu’il ne fallait pas non plus laisser faire les personnes en état d’ébriété et celles qui sont particulièrement énergiques.

«La règle est simple: l’engin pyrotechnique doit être actionné par celui qui est le plus sobre et dont le comportement est le plus adéquat», a conclu Artiom Khissanov.

Avis sur les feux d’artifice

Selon un sondage cité par le site Tverlife, un tiers des Russes se proposent de lancer des feux d'artifice pour les fêtes du Nouvel an. Les principaux amateurs d'engins pyrotechniques habitent à Moscou (37%), en Sibérie (41%) et dans les districts fédéraux du Sud (37%).

Toutefois, 63% des personnes interrogées n’ont pas l’intention de s’adonner à cette distraction, tandis que 23% s'opposent résolument aux engins pyrotechniques et considèrent cette occupation comme dangereuse.

Le sondage a été réalisé par la banque Otkrytie chez 1.000 Russes de 18 à 65 ans vivant dans des villes de plus de 100.000 habitants.

Lire aussi:

«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
Tags:
conseil, médecine, blessés, pyrotechnie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook