Société
URL courte
Par
115
S'abonner

Après la parution d’annonces faisant éta de centaines de personnes attendues à une fête de Neymar pour le réveillon du 31 décembre au Brésil, l'agence chargée d'organiser les festivités a tenu à préciser que seules «150 personnes» y seraient conviées et que toutes les normes sanitaires y seraient respectées.

Seules 150 personnes assisteront au réveillon de la Saint-Sylvestre que l’attaquant du Paris Saint-Germain Neymar organise dans l’une de ses résidences au Brésil, a déclaré l'agence Fábrica, chargée d’organiser l’événement, après que l’annonce par plusieurs médias brésiliens que 500 convives étaient à la fête a provoqué une polémique.

«L'agence Fábrica précise qu'elle est la créatrice et la productrice d'un événement du Nouvel An dans la région de la Costa Verde, dans l'État de Rio de Janeiro, qui recevra environ 150 personnes. L'événement se déroule dans le respect de toutes les normes sanitaires déterminées par les organismes publics», indique l’agence dans un communiqué publié sur Instagram.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FÁBRICA (@fabricaag)

L’entreprise précise que la fête aura un caractère privé «avec un accès exclusif aux invités et sans vente de billets» et qu’elle a obtenu toutes les autorisations requises des administrations compétentes.

En effet, aucune loi n’interdit d’organiser des fêtes dans le cadre privé au Brésil, qui est le troisième pays le plus touché par la pandémie de Covid-19 après les États-Unis et l’Inde, rappelle Le Parisien.

Selon les médias brésiliens, des tests PCR devraient être demandés aux invités, à qui une discrétion maximale sera réclamée. Ils seront notamment censés laisser leurs téléphones portables au vestiaire pour éviter la diffusion de photos sur Internet.

La fête controversée de Neymar

Le journal brésilien O Globo a annoncé le 27 décembre que Neymar, touché par le Covid-19 en septembre, organisait une fête de cinq jours pour environ 500 convives dans sa demeure de Mangaratiba, sur la côte de l'État de Rio de Janeiro. Selon le journal, Neymar a construit un espace avec isolation acoustique dans une annexe pour ne pas déranger ses voisins pendant l'événement, lequel a commencé le 25 décembre au soir et durera jusqu'à la fin de l'année civile.

Cette nouvelle a provoqué de nombreuses critiques au Brésil, très touché par l’épidémie de Covid-19 avec 7,4 millions de cas, 190.000 décès et des chiffres qui sont de nouveau à la hausse ces dernières semaines.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Nouvel An, fête, Covid-19, Brésil, Neymar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook