Société
URL courte
Par
9125
S'abonner

Une centaine d’échecs avant d’enfin réussir son code de la route. Un Britannique d’une quarantaine d’années a dû s’y reprendre à 158 fois pour réussir son examen théorique, selon les statistiques de l’Agence des normes des conducteurs et des véhicules.

Il lui aura fallu 158 tentatives pour finalement réussir son code de la route.

Un quadragénaire anglais a dépensé plus de 3.600 livres (4.000 euros) pour enfin obtenir son code, comme l’attestent les chiffres de l’Agence des normes des conducteurs et des véhicules (DVSA, Driver and Vehicule Standards Agency), rendus publics suite à une demande de Select Car Leasing, une société de location de voitures.

Les données correspondent à la période entre le 7 novembre 2010 et le 30 juin 2020 et concernent les conducteurs d’Angleterre, d'Écosse et du Pays de Galles.

L’homme en question est suivi par deux personnes qui n’ont toujours pas réussi l’examen théorique: une trentenaire aux 117 tentatives et un trentenaire avec 94 essais.

Concernant l’épreuve de conduite, les statistiques montrent que le plus malchanceux des conducteurs est un Anglais de 72 ans qui a réussi après 43 tentatives. Puis suit une Anglaise de 47 ans qui malgré 41 tentatives n’a toujours pas brillé. La troisième place est également occupée par un Anglais qui y est lui parvenu au bout de la 39e tentative.

«Réussir son examen de conduite peut être l’un des défis les plus délicats dans la vie et cela peut demander à certains d’entre nous beaucoup plus de tentatives que d’autres», commente auprès de LADBible le directeur de Select Car Leasing.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
Royaume-Uni, conducteur, permis de conduire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook