Société
URL courte
Par
353
S'abonner

L’aide pouvant s’élever jusqu’à 900 euros destinée aux travailleurs précaires, à savoir, des saisonniers ou travailleurs de l'événementiel, établie par le gouvernement en novembre 2020, va être prolongée de trois mois, annonce le ministère du Travail.

Le ministère du Travail a décidé de prolonger le versement de l’aide exceptionnelle créée en novembre 2020 pour les travailleurs précaires.

«Celles et ceux qui travaillaient beaucoup en 2019 mais enchainaient des contrats courts ont été fortement pénalisés avec la crise. Avec cette prolongation, ils pourront donc bénéficier d’un revenu minimum mensuel garanti par l’État de 900 euros net pendant sept mois », a déclaré la ministre du Travail Élisabeth Borne dans un communiqué.

Cependant, cette aide d’urgence est limitée aux personnes qui ont travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim, au cours de l’année 2019, mais qui n’ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits à l’allocation-chômage du fait de la crise, précise le communiqué.

Le dispositif a été créé en novembre 2020, pourtant les premiers versements n’ont été effectués que début février.

Des jeunes et des saisonniers

«Plus de 400.000 personnes en ont d'ores et déjà bénéficié au titre des mois de novembre et décembre parmi lesquelles 165.000 jeunes de moins de 30 ans», indique le ministère.

Les travailleurs précaires concernés sont des saisonniers de l'hôtellerie-restauration et du secteur de l'événementiel, des aides à domicile, des jeunes principalement.

Pôle emploi a également adressé un courrier à plus de 100.000 bénéficiaires potentiels de cette aide, précise le ministère. La somme est versée automatiquement par l’organisme.

D’après RTL, l’aide comprend une somme allant de 100 à 900 euros, en moyenne 400 euros par mois et par personne concernée. Ces versements représentent pour le ministère un budget d'un milliard d’euros supplémentaire.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
revenus, Covid-19, précarité, aide
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook