Société
URL courte
Par
4315
S'abonner

Une lourde boule de titane, présentant des écritures cyrilliques sur le côté, a été découverte sur une plage aux Bahamas, annonce l’Independent. Selon un expert russe, il s’agit probablement d’une pièce produite en Ukraine pour le lanceur américain Antares.

Alors qu’elle se promenait sur une plage de l’île Harbour Island aux Bahamas avec sa famille, une Britannique a aperçu une boule réfléchissante qui émergeait du sable, rapporte l’Independent.

​«Nous pouvions voir une écriture cyrillique sur le côté», a-t-elle raconté, ajoutant que sa famille a commencé à creuser afin d’en savoir plus, «ce qui était un peu téméraire étant donné que nous n’avions aucune idée de ce que c’était».

Réservoir de satellite ou d’engin spatial

Interrogés par l’Independent, des spécialistes en astronautique ont estimé que cet objet pouvait être un réservoir de propergol hydrazine pour un satellite ou un engin spatial. Cependant, l’incertitude demeure quant à la provenance de cet objet et sur comment il s’est retrouvé sur cette plage.

Le texte russe sur la boule indique qu’il a une gamme de température de fonctionnement située entre -170°C et 196°C degrés, une capacité de 43 litres et un poids maximal de 41 kilogrammes. Il suggère également qu’il a été construit en 2018.

Une boule probablement fabriquée en Ukraine

L’expert russe en astronautique Vadim Loukaschevitch a fait savoir à Sputnik qu’il s’agit probablement d’une boule produite en Ukraine pour le lanceur américain Antares.

«Nous ne pouvons pas l’affirmer mais […] cela ressemble beaucoup à une bouteille d’hélium qui se trouve à l’intérieur de chaque réservoir d’oxygène liquide», a-t-il déclaré.

Selon lui, le premier étage du lanceur «tombe dans l’océan, se détruit, puis cette bouteille, comme un flotteur, dérive sur une plage».

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
vaisseau spatial, satellite, espace, Bahamas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook