Société
URL courte
Par
26593
S'abonner

Face à la polémique concernant les phrases utilisées par des mouvements nationalistes qui ornent le maillot de l’équipe ukrainienne de football, l’UEFA a imposé à Kiev de retirer l’une d’elles. La Russie salue cette décision, l’Ukraine a entamé des négociations en urgence avec l’institution.

Suite à la demande de la Russie, l'Union européenne des associations de football a finalement changé sa décision concernant le maillot de la sélection ukrainienne pour le championnat d’Europe.

L’instance européenne du football a demandé à Kiev de retirer de son maillot la phrase «Gloire aux héros!» jugée «politique», a fait savoir l’UEFA dans un communiqué. L’autre inscription «Gloire à l’Ukraine!» est pourtant restée validée.

«Suite à une analyse approfondie, la combinaison spécifique de ces deux slogans est clairement qualifiée de politique, avec des connotations historiques et militaristes. Par conséquent, ce slogan en question, à l'intérieur du maillot sur le col, doit être retiré», a tranché l’UEFA.

Un maillot provocateur?

Le maillot de l’équipe ukrainienne à l’Euro a été approuvé par l’UEFA en décembre 2020 et présenté ce 7 juin.

​Sur le dos se trouve la phrase «Gloire à l’Ukraine!», et à l’intérieur du col «Gloire aux héros!». Le T-shirt comporte aussi les contours du pays incluant la Crimée, péninsule redevenue russe en 2014.

Ces slogans ont été utilisés par des mouvements nationalistes ukrainiens qui ont activement coopéré avec l’Allemagne nazie lors de la Seconde Guerre mondiale. Ils ont ensuite été repris par des manifestants de Maïdan en 2014. Actuellement cette double formule est utilisée par la police et l’armée ukrainiennes comme salutation officielle.

La carte du pays incluant la Crimée est restée validée par l’UEFA.

Le sport «n'est pas une arène politique»

Suite à la décision de l’UEFA, la Russie s'est déclarée satisfaite. Selon Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, le sport «n'est pas une arène politique».

«Soyez des héros sportifs et vous aurez la gloire, c'est ainsi et non avec des slogans nationalistes qu’il faut glorifier la patrie», a-t-elle déclaré sur Telegram ce 10 juin.

«Le sport n'est pas un champ de bataille, mais de compétition, ce n'est pas une arène politique mais une arène des exploits de la culture physique», a-t-elle affirmé.

De même, Oleg Matytsine, ministre russe des Sports, a qualifié la décision de l’UEFA de «juste» et de «seule bonne».

La lettre de la Fédération russe

Le 8 juin la Fédération russe de football (RFS) a envoyé une lettre à l’UEFA, où elle exprimait son mécontentement suite à l’apparition de ces phrases.

«Sur le maillot nous avons repéré certains messages politiques, ainsi que dans la manière de le présenter», a déclaré le président de la RFS Alexandre Dukov aux journalistes le 9 juin à Moscou. Il a ajouté qu’ils ne correspondaient pas aux principes et règlements de l’UEFA.

Réaction de l’Ukraine

L’Ukraine mène actuellement avec l’UEFA des négociations, les informations sur le sort du maillot restent pour l’instant contradictoires. Le site russe Vesti.ua, couvrant les actualités ukrainiennes, a d’abord annoncé que l’équipe nationale était prête à le modifier.

«Probablement que le maillot sera modifié […]. Il est possible que le slogan soit masqué, comme il se trouve à l’intérieur du col», a déclaré Nikolai Vassilkov, secrétaire de presse de l’entraîneur de l’équipe nationale, cité par Vesti.ua.

Plus tard dans la journée, Andriy Pavelko, président de l’Association ukrainienne de football, a annoncé qu’il  négociait avec des responsables de l’UEFA.

«Hier soir, nous avons reçu une lettre de l'UEFA […]. Dans la matinée, j’ai pris d’urgence l’avion pour Rome, où je me trouve actuellement et où se déroulent nos négociations avec les représentants de l'UEFA», a-t-il écrit sur sa page de Facebook.

D’après l’AFP, Kiev compte maintenir les deux phrases inchangées. «L'Association ukrainienne de football mène des discussions afin de maintenir ce slogan sur le maillot puisque l'UEFA avait précédemment approuvé la tenue et tous ses éléments, y compris la phrase "Gloire aux héros!"», a déclaré le service de presse de la fédération à l’agence.

Les équipes de l’Ukraine et de la Russie débutent la compétition dans des groupes différents mais il y a des chances pour qu’elles se retrouvent en huitième de finale lors de l’Euro 2020. «Si c’est le cas, ça sera un match éminemment politique. Très, très tendu», avait auparavant estimé auprès de Sputnik Nikola Mirković, spécialiste du monde slave et auteur du Martyre du Kosovo.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
Ukraine, nationalisme, Euro 20, football
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook