Ecoutez Radio Sputnik
    Le village olympique à Rio de Janeiro

    Le CIO décidera du sort des sportifs russes après les Fédérations

    © REUTERS / Ricardo Moraes
    Sports
    URL courte
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
    247
    S'abonner

    Le Comité international olympique (CIO) a décidé de ne pas suspendre la Russie des Jeux olympiques de Rio, mais la participation des athlètes russes sera décidée au cas par cas par les Fédérations internationales.

    Le CIO prendra la décision finale sur la participation des sportifs russes aux Jeux olympiques de Rio en s'appuyant sur les avis des Fédérations internationales et d'experts du Tribunal arbitral du sport (TAS), a annoncé dimanche le président du CIO Thomas Bach.

    "Les Fédérations internationales prendront leurs décisions concernant les sportifs russes. Ces propositions seront soumises au CIO. Nous prendrons la décision finale compte tenu de l'avis des experts indépendants du Tribunal arbitral du sport", a indiqué M.Bach.

    La commission exécutive du CIO a décidé de ne pas exclure la Russie des Jeux olympiques 2016. Elle a soumis la participation des sportifs russes à plusieurs conditions, interdisant notamment à ceux qui ont été sanctionnés pour dopage par le passé d'accéder aux compétitions. La commission a en outre confirmé la suspension de membres de l'équipe russe d'athlétisme pour les Jeux de Rio. Les autres athlètes seront soumis à des contrôles supplémentaires et leur sort dépendra des Fédérations internationales qui devront faire le tri pour repêcher les sportifs "propres".

    Les Jeux olympiques d'été 2016 de Rio se tiendront eu 5 au 21 août prochains à Rio de Janeiro.

    Dossier:
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

    Lire aussi:

    La sélection olympique russe autorisée à participer aux JO de Rio
    Sans Russes à Rio, des entreprises brésiliennes redoutent des pertes
    JO 2016: le TAS rejette l'appel des athlètes russes et les prive de Jeux à Rio
    La Russie ne boycottera pas les Jeux olympiques de Rio
    Tags:
    suspension, athlètes, JO 2016 de Rio de Janeiro, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik