Sports
URL courte
16193
S'abonner

Jeudi 25 août, le président de Russie Vladimir Poutine a rencontré au Kremlin les médaillés et les champions des JO de Rio. A la veille de la cérémonie, le président de la Fédération russe de tennis et membre du CIO Chamil Tarpichtchev a évoqué les Jeux à l'intention de Sputnik.

En finale du tennis double femmes, les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina  ont battu les Suisses Timea Bacsinszky et Martina Hingis. Pour Chamil Tarpichtchev cette victoire est méritée et importante pour le tennis russe. 

"Nous sommes heureux. De toute l'histoire du tennis, la Russie en tant qu'équipe championne olympique occupe la deuxième position derrière les Américains. C'est гт succès incontestable vu le nombre des pays qui jouent au tennis. Il y a 210 fédérations nationales de tennis. Cela veut dire que la concurrence est énorme", jubile-t-il. 

Chamil Tarpichtchev a noté la grande bienveillance du public brésilien. Lors de la cérémonie d'ouverture, personne n'a hué l'équipe de Russie, qui a au contraire été applaudie, voire ovationnée. L'atmosphère générale autour de l'équipe était positive.  Si certains sportifs ont fait preuve d’hostilité envers les Russes, cela ne mérite aucune attention car cela se passe pendant n'importe quelles compétitions. 

Il a également souligné que l'esprit des Jeux était absolument sportif. C'était une grande fête du sport, d'autant plus qu'il y a eu plusieurs surprises agréables pour la Russie offertes par les représentantes du handball et du waterpolo, ainsi que par les lutteurs et boxeurs. 

Le président de la Fédération de tennis a regretté une seule chose: ils ont eu très peu de temps pour célébrer la victoire. 

"Nous devrons prochainement  jouer à la Coupe Davis et au Kremlin Cup. A Rio après la victoire nous n'avons commencé à faire la fête qu'à minuit. Nous sommes restés au restaurant jusqu'à 2 heures du matin. C'était un dîner et un petit déjeuner à la fois, car le matin les filles partaient pour les Etats-Unis où de nouvelles compétitions les attendaient", a-t-il expliqué.   

 La Russie a déjà remporté l'or olympique en simple messieurs (Evgueni Kafelnikov à Sydney  en 2000)  et simple dames (Elena Dementieva à Pékin  en 2008). Désormais, la Russie a une médaille d'or en double dames. Une médaille d'or en double messieurs reste à gagner. Mais Chamil Tarpichtchev est très optimiste à cet égard. 

"A l'heure actuelle, nous avons une génération en or. Dans les tournois du Grand Chelem nos moins de 18 ans ont gagné pratiquement toutes les compétitions. Ainsi nos réserves olympiques sont immenses. Nous regardons vers l'avenir avec un grand optimisme", a-t-il affirmé. 

L'unique chose qui ternit la joie provoquée par les prestations des sportifs russes à Rio est l'exclusion de l'équipe paralympique du pays. 

"En tant que membre du CIO je ne suis pas en droit de le discuter. Mais c'est apparemment incorrect du point de vue d'un homme ordinaire. Aujourd'hui, la tâche de la partie russe consiste à faire en sorte que cette décision soit reconnue comme erronée. Parce que ce qui se passe aujourd'hui avec l'équipe paralympique russe n'est pas mérité. C'est dommage pour nous tous", a-t-il conclu. 

 

Lire aussi:

L'uniforme russe reconnu comme le meilleur des JO
JO de Rio 2016: top-13 des faits les plus insolites
Incapable d’écarter la Russie des JO, l’Occident se venge sur les paralympiens
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
Chamil Tarpischev, exclusion, tennis, Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, JO 2016 de Rio de Janeiro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook