Sports
URL courte
3180
S'abonner

L’AMA doit être plus indépendante et transparente, ont estimé de nombreux responsables sportifs.

À la lumière des récents scandales de dopage qui ont ébranlé le monde sportif, les présidents des agences antidopage de 17 pays ont appelé à réformer l'Agence mondial antidopage (AMA), annonce mardi la BBC, ajoutant que la proposition a été faite à l'occasion du sommet qui se déroule cette semaine à Copenhague.

L'Australie, le Canada, la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne ainsi que d'autres pays ont déclaré que la lutte pour le sport propre se trouvait actuellement à la croisée des chemins et ont appelé à prendre des mesures.

Parmi les propositions avancées figure notamment l'initiative de rendre l'AMA plus indépendante, empêchant ainsi à ses responsables d'occuper des postes dans d'autres organisation sportives. À noter qu'à ce jour, le président de l'AMA Craig Reedie est également vice-président du Comité international olympique (CIO).

Les présidents des agences antidopage ont par ailleurs proposé d'attribuer les fonctions d'enquête, de contrôle et de gestion des résultats à différentes organisations sportives afin d'éviter un conflit d'intérêts.

D'autres initiatives concernent l'intensification des investissements en vue du développement de l'AMA et de l'amélioration de ses capacités d'enquête.

Lire aussi:

Dopage en Russie? McLaren refuse de présenter des preuves au CIO
AMA: la Russie a remplacé des tests de dopage 643 fois, le sortilège demeure inexpliqué
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
réformes, dopage, Agence mondiale antidopage (AMA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik