Sports
URL courte
6440
S'abonner

Après avoir accompli un quadruple boucle piqué et un quadruple salchow lors du championnat du monde junior en Bulgarie, la jeune Russe Alexandra Trusova est devenu la première patineuse à avoir réussi un quadruple lutz. Ce moment historique a été capté en vidéo.

La patineuse russe Alexandra Trusova, âgée de 13 ans, continue d'ébranler le monde du patinage artistique en produisant uniquement des éléments jusqu'alors inédits. Cette fois, la jeune athlète a accompli un quadruple lutz lors de son entrainement, devenant ainsi la première à réaliser ce saut dans l'histoire de patinage féminin.

Jusqu'à présent, des sauts pareils n'avaient jamais été réussis dans le patinage féminin, même lors des entraînements.

 

 

La jeune Russe, qui vient de remporter le championnat du monde juniors en Bulgarie, est devenue également la première patineuse à avoir officiellement réussi un quadruple boucle piqué en compétition internationale. En outre, pendant son programme libre à Sofia, Trusova a également réalisé un quadruple salchow, qui était jusqu'ici le seul saut à quatre rotations chez les femmes. Seules deux patineuses — Aleksandra Trusova et la Japonaise Miki Ando — réalisent cette figure en compétition.

Trusova s'entraîne chez Eteri Tutberidze. Cette «dame de fer» du patinage artistique russe dirige une vraie «fabrique» de superstars parmi lesquelles figurent Alina Zagitova et Evgenia Medvedeva, respectivement championne et vice-championne des Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang et Julia Lipnitskaya, championne olympique par équipes des Jeux olympiques 2014 de Sotchi.

Lire aussi:

Joe Biden perd le nord lors du sommet du G7 – vidéo
«L’intention était de mettre le feu»: un candidat RN agressé et aspergé d’huile à Arles – vidéo
Mélenchon enfariné avant une manifestation à Paris – vidéo
Euro: le Danois Eriksen perd connaissance en plein match avec la Finlande, la rencontre interrompue - vidéo
Tags:
patinage artistique, Eteri Tutberidze, Alexandra Trusova, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook