International

Les États-Unis se retirent du Traité Ciel ouvert

En vigueur depuis le 1er janvier 2002, le Traité Ciel ouvert de 1992 prévoit des vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États membres et vise à renforcer la compréhension et la confiance mutuelle en permettant à ses participants de s'informer sur les forces militaires des autres pays membres.

En mai 2020, après avoir accusé la Russie de violer le traité, ratifié par Washington en 1993 et par Moscou en 2001, le Président Donald Trump a annoncé que les États-Unis s’en retiraient. Cette décision est entrée en vigueur le 22 novembre de la même année.