International

Menaces contre Sputnik Estonie par Tallinn

Tallinn a menacé les employés de Sputnik Estonie de poursuites judiciaires s’ils n’arrêtent pas de travailler pour le groupe russe Rossiya Segodnya après le 1er janvier 2020. Le prétexte invoqué est les sanctions antirusses décrétées par l’UE en mars 2014 contre plusieurs personnes morales et physiques. Cependant, les mesures de rétorsion de l’Union européenne n’ont pas été décrétées contre Rossiya Segodnya, mais personnellement contre Dmitri Kisselev, directeur général du groupe.