le chat oracle Achille

Les animaux oracles les plus célèbres de l’histoire du foot ou à qui faire confiance

© Sputnik . Irina Motina
Coupe du monde de football 2018
URL courte
Mondial 2018 (186)
0 41

Alors que la Coupe du Monde a débuté hier en Russie, on prête à de plus en plus d’animaux le pouvoir de faire des prédictions sur les matchs. Mais quel animal a été à l’origine de cette tendance et à qui faire confiance lors du Mondial 2018?

Si vous pensez que seuls les humains sont passionnés de football, vous vous trompez. La Coupe du Monde 2018 vient de démarrer en Russie et les animaux commencent non seulement à soutenir leurs équipes favorites, mais aussi à prédire les résultats des matchs.

Juste avant le premier match de la compétition entre la Russie et l'Arabie Saoudite, Achille, chat blanc et sourd de Saint-Pétersbourg, a prédit la victoire de l'équipe nationale russe et…a eu raison! La Russie a battu l'Arabie saoudite sur le score de 5-0. Il a fait un second pronostic, cette fois-ci concernant le match du groupe B entre le Maroc et l'Iran qui a lieu ce jeudi à Saint-Pétersbourg.

​Les plus célèbres animaux pronostiqueurs du monde et leurs prédictions sportives.

1. Paul le poulpe, d'origine anglaise, est sans aucun doute le pronostiqueur le plus célèbre de l'histoire du foot. Il s'est fait une réputation lors du Championnat d'Europe 2008 et de la Coupe du monde 2010 au cours desquelles 12 de ses 14 prédictions se sont révélées exactes. À la veille des matchs, on mettait deux mangeoires transparentes dans son aquarium avec les drapeaux des équipes rivales, après quoi le poulpe rampait vers celle qu'il préférait, faisant ainsi son choix. Il est mort en octobre 2010.

2. Nelly, l'éléphante allemande, a fait parler d'elle après le mort de Paul. Dès 2011, elle devine avec succès les résultats des matchs de foot auxquels son pays participe. Elle a prédit presque toutes les victoires de l'équipe allemande lors des différentes étapes de la Coupe du Monde 2014, y compris la finale. Le personnel du zoo mettait des cages de but avec les drapeaux des équipes et entre elles déposait un ballon avec lequel l'éléphante devait jouer. Quand elle marquait un but, le pays qui l'avait encaissé perdait.

​3. La tortue brésilienne Big Head (Grande tête) a également pris la relève de Paul. Elle s'est lancée dans les pronostics en mangeant le poisson présenté devant deux drapeaux des pays participants à la Coupe du Monde 2014.

​4. Un putois prénommé Fred du zoo ukrainien participait d'une façon active aux prédictions de l'Euro 2012 de football. Il faut dire qu'il a deviné que la moitié des résultats des matchs. Les organisateurs apportaient Fred dans la fan zone les jours des matchs. Il disposait de 15 minutes pour choisir entre deux assiettes remplies de viande sur lesquelles se trouvaient les drapeaux des nations qui s'opposaient ce jour-là.

Dossier:
Mondial 2018 (186)

Lire aussi:

Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
Tags:
prédictions, football, animaux, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik