Poutine raconte comment les chasseurs russes ont assuré la sécurité de son vol en Syrie

© Sputnik . Mikhail Klimentyev / Aller dans la banque de photosPoutine raconte comment les chasseurs russes ont assuré la sécurité de son vol en Syrie
Poutine raconte comment les chasseurs russes ont assuré la sécurité de son vol en Syrie - Sputnik France
Répondant jeudi aux questions des journalistes dans le cadre de sa grande conférence de presse annuelle, le Président Poutine a expliqué pourquoi il s’est récemment rendu en Syrie et comment la sécurité de son déplacement a été assurée.

Des chasseurs Sukhoi Su-27 - Sputnik France
Des chasseurs russes escortent l’avion de Vladimir Poutine en route pour Le Caire (Vidéo)
Intervenant ce 14 décembre devant les journalistes, le chef du Kremlin a expliqué que sa visite-éclair en Syrie, qui a eu lieu le 11 décembre, était programmée de longue date. Or, c’est justement la fin de la destruction des groupes terroristes dans ce pays proche-oriental et la mise en place des conditions de sécurité appropriées qui ont permis ce déplacement.

«Pour moi, la nécessité d’un tel déplacement était évidente depuis longtemps. La question résidait dans la disponibilité des conditions appropriées», a expliqué le Président lors de sa 13e conférence de presse annuelle.

Le chef d'État a en outre indiqué que la sécurité de son vol avait été assurée par la chasse russe ainsi que par des militaires russes au sol.

«Les spécialistes le savent, les moments les plus dangereux sont l’atterrissage et le décollage de l’avion qui peut être la cible d’un PZRK (lance-roquette antiaérien portable, ndlr)», a indiqué M.Poutine.

Президент РФ В. Путин посетил авиабазу Хмеймим в Сирии - Sputnik France
Désengagement russe en Syrie: «Poutine a créé ses conditions politiques et militaires»
«Mais les pilotes – je l’ai vu moi-même – ils n’ont pas seulement accompagné l’avion, lors de l’atterrissage ils étaient en dessous de notre avion. Les tuyères des appareils de combats chauffent beaucoup plus que les moteurs des avions civils, donc ils ont en fait couvert notre appareil», a déclaré le Président.

Le 11 décembre, le Président russe a visité la base aérienne de Hmeimim, en Syrie. Comme l’a expliqué plus tard son porte-parole, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine s’y est rendu à l’occasion du retrait prochain de la majeure partie du contingent militaire russe du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала