De l’eau jamais approchée par l’Homme découverte dans une grotte aux USA

Un point d’eau jamais touché par les humains a été trouvé à 215 mètres au-dessous de l’entrée de la grotte de Lechuguilla, découverte en 1993 mais qui n’avait jamais été explorée par le passé, relate le journal Kansas City Star.

Une expédition dans la grotte de Lechuguilla, découverte en 1993 et qui compte parmi les 10 plus longues au monde, a permis de découvrir une retenue d’eau avec laquelle aucun Homme n’avait jamais interféré, rapporte le quotidien Kansas City Star.

Le parc national de Carlsbad Caverns, au Nouveau-Mexique (États-Unis), a annoncé la découverte via Facebook

«Ce bassin semble être complètement vierge», ont indiqué les responsables du parc, ajoutant que les bactéries présentes dans l’eau «ont évolué totalement sans présence humaine» et que l’équipe a pris des précautions particulières pour qu’aucun contaminant ne soit introduit dedans.

Le bassin a été découvert à 215 mètres au-dessous de l’entrée de la grotte de Lechuguilla.

Isolé depuis des centaines de milliers d’années

«Ce bassin est isolé depuis des centaines de milliers d'années et n'avait jamais vu la lumière avant ce jour», a détaillé Rodney Horrocks, chef des ressources naturelles et culturelles du parc national de Carlsbad Caverns.

Max Wisshak, le géoscientifique qui a dirigé l’exploration, a fait état de l’importance de la découverte.

«Les échantillons d’eau sont exempts de contaminants et les organismes microbiens qui s'y développent sont uniquement ceux qui appartiennent à ce lieu», a-t-il expliqué.   

Il a ajouté que la contamination qui pouvait venir de la surface ne représentait pas un problème grave.

Бактерия - Sputnik France
Des micro-organismes inconnus découverts en Crimée par des chercheurs
«La caverne est située dans une zone sauvage bien protégée. Ce bassin récemment découvert dans la grotte de Lechuguilla est aussi vierge que possible», a-t-il précisé.

Une formation due aux gouttes

La cavité, d’une dizaine de centimètres de profondeur, mesure environ 0,3 mètre de large et 0,6 de long. Elle a été probablement formée par de l’eau de pluie qui s'est infiltrée à travers le calcaire et a coulé le long des parois.

Rodney Horrocks a révélé que les microbiologistes avaient découvert de nouvelles espèces de microbes dans les échantillons prélevés, ce qui pourrait se révéler riche en surprises.

Une nouvelle expédition devrait avoir lieu dans les prochains mois.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала