Un rorqual blessé au large de la Côte d’Azur pousse les autorités à mettre en garde les plaisanciers

Un rorqual grièvement blessé par le passé se trouve actuellement au large de la Côte d'Azur. Handicapée, la femelle ne survirait pas à une nouvelle blessure. Plaisanciers et plongeurs sont priés d’être prudents et de ne pas s’en approcher.

Un rorqual femelle du nom de Fluker, avec une nageoire caudale en partie amputée, nage depuis plusieurs semaines au large de la Côte d'Azur à la surface de l'eau. Elle a notamment été repérée à Monaco, Cannes, Saint-Tropez et Toulon, relate Le Parisien.

cadavre d’un rorqual  - Sputnik France
Le cadavre d’un rorqual de 13 mètres retrouvé sur une plage du Finistère - photo
Ce spécimen est depuis longtemps observé par les spécialistes dans le sanctuaire marin de Pelagos, large zone protégée qui s’étend de Toulon à la côte italienne, en passant par le sud de la Corse. «À cause de son handicap, ce mammifère est incapable de plonger plus de trois minutes en profondeur. Il lui est donc impossible d'aller chercher du plancton en quantité pour se nourrir», explique Frank Dhermain, vétérinaire et président du groupe d'études des cétacés en Méditerranée (GECEM). Fluker, qui vit actuellement sur ses réserves, s'approche donc des côtes françaises où il est plus facile de trouver de la nourriture.

La blessure de ce mammifère marin de 20 mètres de long «a probablement été causée par un filet dérivant qui s'est accroché à sa queue», avance Frank Dhermain.

Laissez-la tranquille!

Une baleine - Sputnik France
La carcasse du deuxième plus grand cétacé au monde évacuée avec difficultés en Espagne – vidéo
Fluker est «très amaigrie» et un nouvel incident pourrait lui être fatal, avertit le vétérinaire Véronique Viénet. «Il faut la laisser tranquille!», insiste la spécialiste. Le CROSS-Méditerranée (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) demande donc aux plaisanciers de se manifester s’ils croisent la route de ce géant des mers.

La préfecture de la Méditerranée a lancé un appel d'urgence aux navires naviguant dans cette zone pour qu’ils n'approchent pas l’animal à moins de 300 mètres, pour ne pas l'effrayer. Les plongeurs sont également priés de rester à distance.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала