Une raie à épine vénéneuse s’invite dans les eaux de la Côte d’Azur – vidéo

Des pompiers sont intervenus lundi 20 juillet sur une plage de la Côte d'Azur pour interdire la baignade après l’arrivée dans le secteur d’une raie munie d’une épine vénéneuse.

Une raie, d'environ un mètre d'envergure, a été observée à Villeneuve-Loubet, dans le département des Alpes-Maritimes, où les baigneurs ont signalé sa présence le 20 juillet, a fait savoir Nice Matin.

Par mesure de précaution, les pompiers et la brigade nautique sont intervenus pour interdire toute baignade durant deux heures, afin de donner à la raie le temps de partir. Une chance dont elle semble avoir profité puisque mardi matin, il ne restait plus aucune trace du poisson.

Pas agressifs mais potentiellement dangereux

Il s’agissait d’une raie à nez de vache, nommée ainsi en raison de la forme de sa tête, qui évoluait à une dizaine de mètres de la côte. Selon le vétérinaire du parc animalier d’Antibes, elle pourrait être blessée ou s’être rapprochée du bord pour donner naissance à ses petits, a précisé le journal.

Une raie manta - Sputnik France
Un grand banc de raies manta pouvant atteindre deux tonnes repéré au large de la Floride – vidéo
Ces poissons vivent au large en grands bancs, en général dans les eaux tropicales et subtropicales des océans Atlantique et Pacifique, mais se retrouvent parfois en Méditerranée. Ils ne sont pas agressifs, mais possèdent une épine vénéneuse, ce qui pourrait mettre un baigneur en danger. Plus d’une vingtaine de raies pastenagues violettes, potentiellement dangereuses en raison de leurs puissants aiguillons, avaient été signalées en août 2018 près des plages des Pyrénées-Orientales, à Marseille et dans ses environs ainsi que dans le Var et en Corse.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала