Le Danemark donne son autorisation à l’exploitation du Nord Stream 2 sur le plateau continental

© Sputnik . Alexeï Vitvitski / Aller dans la banque de photosDes tuyaux pour le projet Nord Stream 2
Des tuyaux pour le projet Nord Stream 2 - Sputnik France
Le gazoduc Nord Stream 2, dont la construction n’est pas encore achevée, a reçu l’autorisation d’exploitation de l'Agence danoise de l'énergie (DEA).

L'Agence danoise de l'énergie (DEA) a délivré son autorisation à l’exploitation de la conduite Nord Stream 2 sur le plateau continental du pays, vient d’annoncer le régulateur du projet. Toutefois, cette autorisation est assortie d’une série de conditions visant à garantir une exploitation en toute sécurité.

La mise en service du gazoduc ne peut être effectuée que si au moins l’une des conduites a été testée et soumise à une vérification, et si les conditions appropriées, spécifiées dans le permis de construction et d'exploitation, ont été remplies.

«Les conditions du permis de construire du Nord Stream 2 du 30 octobre 2019 restent en vigueur étant donné qu’elles ne sont pas encore remplies et qu’elles sont essentielles pour la phase d’exploitation», indique le communiqué.

La demande d’autorisation a été soumise par Nord Stream 2 AG le 18 novembre 2019, rappelle la DEA.

Le projet

Nord Stream 2 - Sputnik France
Nord Stream 2: retour sur 40 ans de chantage gazier américain
Le gazoduc Nord Stream 2 a de farouches opposants, notamment les États-Unis, qui font la promotion de leur gaz liquéfié en Europe et ne souhaitent pas que le projet se réalise. L’Ukraine et plusieurs pays européens leur ont emboîté le pas. Dès 2019, Washington a décrété des sanctions contre le projet, réclamant que les sociétés chargées de poser les tubes arrêtent leurs travaux.

Fervent défenseur du gazoduc, l’Allemagne a récemment dénoncé, par la voix de son ministre de l’Économie, les tentatives de remettre en question le projet Nord Stream 2. Certains pays souhaitant établir un lien entre le projet et l'affaire Navalny, Angela Merkel a déclaré que c’était deux choses différentes, donc à envisager séparément.

Le Kremlin a pour sa part appelé à plusieurs reprises à cesser de politiser le gazoduc, projet purement commercial entre la Russie et l'Union européenne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала