Covid-19: le risque de mortalité est de 48% plus élevé chez cette catégorie de patients

Un excès de poids augmente les risques lors de la contamination par le coronavirus, a fait savoir un vice-ministre russe de la Santé. En se référant à de récentes études, il a souligné que les patients souffrant de surpoids étaient plus susceptibles d’être hospitalisées ou de se retrouver en réanimation. Le risque d’une issue létale augmente aussi.

Les personnes obèses, lorsqu'elles sont infectées par le nouveau coronavirus, ont 113% plus de risques d’être hospitalisées que celles de corpulence normale, a écrit le vice-ministre russe de la Santé Oleg Salagaï sur Telegram. Cette publication advient à l’occasion de la Journée de lutte contre l’obésité.

«Des études récentes menées sur près de 400.000 patients montrent que les personnes obèses ont 113% plus de risques d'être hospitalisées, 74% plus de risques de se retrouver en soins intensifs et 48% plus de risques de mourir du Covid-19», indique sa publication sur le réseau social.

M.Salagaï a également rappelé qu’outre l’obésité elle-même, un certain nombre de maladies associées prédisposent au Covid-19, à savoir les maladies cardiovasculaires.

Une mesure préventive «efficace»

Il a par ailleurs précisé que la diminution du surpoids pouvait être considérée comme un moyen préventif efficace contre le coronavirus et certaines des conséquences négatives qui y sont liées.

Afin de comprendre si une personne est en surpoids, il suffit de calculer son indice de masse corporelle, a-t-il souligné avant d’en expliquer la procédure, qui consiste à diviser le poids en kilogrammes par le carré de la taille en mètres.

«Si cet indice dépasse 25, vous devez y faire attention. S’il est supérieur à 35-40, c’est une raison de préoccupation», a-t-il conclu.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала