Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le maire de ce village normand veut faire taire les chiens au risque d'une amende

S'abonner
Dans un petit village normand, les aboiements des chiens sont devenus un tel problème qu’un arrêté municipal a été pris pour enjoindre aux propriétaires de faire taire leurs animaux.

Le maire de la petite commune de Crosville-sur-Scie située au sud de Dieppe (Seine-Maritime), qui compte moins de 250 habitants, a pris une mesure quelque peu particulière contre les aboiements incessants devenus un véritable problème.

Un arrêté a été pris en vue de réduire les éventuelles nuisances sonores qui peuvent être causées par les chiens, relate Paris-Normandie.

En effet, la commune compte autant de chiens que de foyers et plusieurs plaintes ont déjà été déposées à cause des aboiements intempestifs. Dans un bulletin municipal, des rappels ont été faits, restant cependant sans effet.

«Les aboiements s’enchaînent»

«Il est certes normal pour un chien d’aboyer, mais les aboiements incessants, intempestifs et prolongés ne constituent plus un inconvénient normal de voisinage mais une véritable nuisance», avance le maire cité par le quotidien régional.

Il explique que les animaux laissés dehors pendant les heures de travail de leurs propriétaires s’ennuient et se mettent à pleurer, gémir ou hurler. La nuit, attachés à une chaîne, ils aboient et leurs congénères leur répondent. «Les aboiements s’enchaînent, se propagent et perturbent les environs», renchérit l’édile.

Les habitants risquent donc désormais une amende pour d’éventuelles infractions. Pour l’éviter, ils doivent «de jour comme de nuit» prendre toutes les mesures «propres à préserver la tranquillité du voisinage», précise Paris-Normandie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала