Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cinq pays occidentaux créent une fondation antirusse en Ukraine

Kiev - Sputnik France, 1920, 25.08.2021
S'abonner
Cinq pays occidentaux vont créer une fondation afin de faire face à «l’influence déstabilisatrice» de la Russie dans le sud et l’est de l’Ukraine, selon l’ambassade britannique à Kiev.
Le Royaume-Uni, le Canada, la Suède, la Suisse et les États-Unis contribueront à atténuer «l'influence déstabilisatrice» de la Russie dans les régions du sud et de l'est de l'Ukraine, a indiqué l’ambassade britannique à Kiev sur Facebook, annonçant la création de la nouvelle fondation Partenariat pour une Ukraine forte.
L’organisme, qui sera opérationnel d’ici décembre 2021, se fixe pour objectif de collecter auprès de donateurs au cours de ces trois prochaines années jusqu’à 35 millions de livres (40,9 millions d’euros).
L’ambassade indique que «le financement ira à des initiatives qui renforcent les capacités des régions touchées par le conflit, telles que la fourniture de conseils techniques au gouvernement ou l'octroi de subventions qui créent des opportunités économiques et améliorent l'accès aux services publics pour les résidents du sud et de l'est de l'Ukraine».
Lesdites initiatives devraient «améliorer la qualité des services publics, augmenter les revenus des ménages et renforcer les liens entre les communautés divisées par le conflit».

Un sénateur russe n’y voit qu’une œuvre de propagande

Le sénateur russe de Crimée Sergueï Tsékov a signalé concernant ce Partenariat qu’il s’agissait d’une nouvelle initiative occidentale visant à «alimenter la composante antirusse de la politique ukrainienne».
«Il n’est question d’aucune aide à la population, cet argent sera accordé à la propagande antirusse. Une position absolument malhonnête et amorale», a-t-il indiqué.
Selon lui, l’initiative occidentale ne contribuera pas au règlement des hostilités en Ukraine et «le conflit se poursuivra».

Un partenariat prôné par le Sénat américain

La commission des affaires étrangères du Sénat américain avait précédemment adopté un projet de loi visant à promouvoir le partenariat avec l'Ukraine en matière de sécurité, prévoyant jusqu’à 300 millions de dollars d’aide militaire à l’Ukraine, armes létales comprises.
Le secrétaire d’État américain Antony Blinken avait également déclaré que les États-Unis augmenteraient leur aide à l’Ukraine, plus particulièrement dans les domaines sécuritaire et économique.

Une confrontation entre l’Occident et la Russie

Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont détériorées en 2014 au lendemain de la réunification de la Crimée avec la Russie en vertu du référendum organisé sur la péninsule et en lien avec la situation dans le Donbass. L’Occident a frappé la Russie de sanctions, l’accusant d’ingérence. Moscou a riposté par ses contre-sanctions et a commencé à substituer progressivement aux produits importés des produits de fabrication nationale. Selon la Russie, le langage des sanctions est contre-productif.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала