Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après la «catastrophe» en Afghanistan, des généraux US à la retraite s’attaquent aux chefs du Pentagone

© AP Photo / Charles DharapakLe Pentagone
Le Pentagone - Sputnik France, 1920, 31.08.2021
S'abonner
Jugeant que la retraite des forces américaines d’Afghanistan aura des conséquences graves pour les États-Unis, 87 anciens généraux ont demandé au secrétaire à la Défense Lloyd Austin et au chef d’État-Major interarmées Mark Milley de donner leur démission.
Lundi 30 août, le jour où le Pentagone a annoncé que ses troupes avaient définitivement quitté l’Afghanistan, l’association Flag Officers 4 America (Officiers du drapeau pour l’Amérique), qui réunit des généraux à la retraite, a publié une lettre ouverte en accusant des chefs de l’Armée d’une «catastrophe» dont les conséquences «sont énormes et se répercuteront pendant des décennies» sur les États-Unis.
Dans ce document, 87 anciens officiers de haut rang exigent que le général Lloyd Austin, secrétaire à la Défense et le général Mark Milley, chef d’État-Major interarmées, quittent leur poste.
«En tant que principaux conseillers militaires du commandant en chef et du Président, le secrétaire à la Défense et le chef d’État-Major des armées devraient avoir mis en garde contre ce retrait dangereux dans les termes les plus forts. S’ils n’ont pas fait tout ce qui était en leur pouvoir pour arrêter ce retrait précipité, ils devraient démissionner. Inversement, s’ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour persuader le commandant en chef et le Président de ne pas quitter le pays à la hâte sans assurer la sécurité de nos citoyens et des Afghans fidèles à l’Amérique, alors ils auraient dû démissionner en signe de protestation pour des raisons de conscience et de déclaration publique», estiment-ils.

Une catastrophe

Les signataires blâment le Pentagone d’avoir exposé au danger des Américains et des Afghans qui étaient incapables de se déplacer en toute sécurité vers les points d’évacuation et étaient «de facto les otages des talibans*».
Ils accusent également les talibans* de «la mort et la torture d’Afghans», et d’«une tragédie humaine aux proportions majeures». Outre «la perte de milliards de dollars d'équipements et de fournitures militaires de pointe» qui sont tombés entre les mains des fondamentalistes, le retrait a causé des dommages «indescriptibles» à la réputation des États-Unis qui sont désormais perçus comme «un partenaire peu fiable dans tout accord et opération multinationale».
Finalement, selon les généraux, «la faiblesse affichée en Afghanistan» poussera la Chine, la Russie, le Pakistan, l’Iran et la Corée du Nord à agir.

Une autre lettre de généraux

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que cette association critique les actions de l’administration actuelle. Ainsi, le 10 mai, 124 généraux à la retraite avaient publié une lettre ouverte dans laquelle ils avançaient que l’élection présidentielle avait été volée à Donald Trump.
Ils avaient averti d’un «grand péril» suite à «une attaque» contre les droits constitutionnels et estimé que le pays avait «pris un virage à gauche, vers le socialisme et vers une forme marxiste de gouvernement tyrannique». Ils avaient également exprimé leur doute concernant «l'état mental et physique du commandant en chef».

Le retrait définitif

Alors que 31 août était la date limite fixée par Washington pour les opérations d'évacuation, le Pentagone a annoncé hier avoir achevé le retrait de son contingent. Il a été précisé que les États-Unis et leurs alliés avaient évacué plus de 123.000 personnes depuis le 14 août, veille de la prise de contrôle de Kaboul par les talibans*. Cependant, d'après le chef de la diplomatie Antony Blinken, entre 100 et 200 ressortissants américains s’y trouvent encore.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала