Station de pompage de gaz - Sputnik Afrique, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’augmentation du prix du gaz en Europe, enregistrée depuis le début de 2021, s’est accélérée en septembre. Si le 1er septembre, 1.000 mètres cubes se vendaient 614 dollars, contre plus de 1.030 dollars à la fin du mois.

Prix du gaz: Moscou dénonce une "guerre de l’information" à son encontre

© Sputnik . Nataliya Seliverstova / Aller dans la banque de photosMoscou
Moscou - Sputnik Afrique, 1920, 12.10.2021
Pour la diplomatie russe, les accusations selon lesquelles Moscou se sert de ses ressources naturelles pour faire pression sur d’autres pays s’inscrivent dans le cadre de la guerre de l’information menée contre lui par l’Occident.
Les allégations selon lesquelles Moscou utilise le gaz naturel comme un moyen de pression sont malhonnêtes, a déclaré ce mardi 12 octobre le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.
"C’est malhonnête de répéter sans cesse de telles accusations. Nous n’avons jamais exercé de pression sur quiconque par le biais des livraisons de nos ressources […] et nous n’avons aucun intérêt à le faire", a-t-il fait valoir.
Pour lui, ces déclarations font partie d’une "guerre de l’information" menée par l’Occident contre Moscou sur divers fronts. "On nous accusera toujours, de tout, nous en sommes conscients, mais Moscou continue à travailler pour stabiliser le marché énergétique", insiste le vice-chef de la diplomatie russe.

Crise énergétique

Plusieurs responsables occidentaux ont en effet reproché à Moscou d’être derrière la hausse record des prix du combustible observée ces dernières semaines. Dans le même temps, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, vient de reconnaître que l’UE pourrait augmenter ses importations de gaz russe pour se chauffer cet hiver.
L’Agence internationale de l'énergie (AIE) constate que les prix de l’électricité en Europe ont atteint un niveau inédit depuis dix ans, souvent au-delà de 100 euros le mégawatt/heure (MWh). En Allemagne et en Espagne, ils ont triplé voire quadruplé par rapport aux indices de 2019 et de 2020.

Moscou prêt à épauler l’Europe

Pour leur part, Vladimir Poutine ainsi que son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, soulignent que Moscou est disposé à stabiliser la situation sur le marché du combustible en Europe et à l’aider à surmonter la crise actuelle.
Or, les analystes de la Bank of America contactés par Sputnik estiment que la capacité de Gazprom, géant gazier russe, à fournir des quantités supplémentaires à l’Europe cet hiver pourrait être limitée en dépit de l’achèvement des travaux du gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l’Allemagne.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала