Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Station de pompage de gaz - Sputnik France, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’augmentation du prix du gaz en Europe, enregistrée depuis le début de 2021, s’est accélérée en septembre. Si le 1er septembre, 1.000 mètres cubes se vendaient 614 dollars, contre plus de 1.030 dollars à la fin du mois.

Gazprom commence à remplir les stocks européens de gaz

© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosLogo de Gazprom
Logo de Gazprom - Sputnik France, 1920, 09.11.2021
S'abonner
La société Gazprom vient de lancer le remplissage de ces installations situées en Allemagne et en Autriche, en accord avec une mesure prononcée par Vladimir Poutine fin octobre sur fond de crise énergétique.
Le géant énergétique Gazprom commence à remplir certains stocks européens, en conformité avec une demande de Vladimir Poutine visant à améliorer la situation du marché de l’énergie sur le Vieux continent.
"Gazprom a entériné le plan de remplissage de cinq stocks souterrains européens pour le mois de novembre et a commencé à le réaliser. Les volumes et les itinéraires du transport du gaz sont définis", a annoncé la société sur sa chaîne officielle Telegram.
Il s’agit de quatre installations allemandes "Jemgum", "Reden", "Etzel", "Katharina" et d’une autrichienne "Haidach".
Fin octobre dernier, le Président russe avait ordonné au PDG du géant énergétique, Alexeï Miller, d’augmenter les livraisons de gaz vers les installations de stockage en Europe après la fin du pompage dans les réservoirs de stockage en Russie, prévue entre le 7 et le 8 novembre.
Selon ses estimations, cette mesure permettrait de respecter de façon "solide, stable et régulière" les obligations contractuelles de Gazprom devant les partenaires européens et de "créer une situation plus favorable sur le marché énergétique de l’Europe en général".

Livrer davantage

En réfutant les accusations de l’Occident sur la diminution des livraisons russes, M.Poutine a déclaré que les volumes envoyés aux Européens étaient d’ores et déjà rehaussés "au-delà de nos engagements contractuels". Il a également assuré que la Russie était prête à accroître ses livraisons en fonction des demandes.
D’après les calculs du chef de l’État, il manque aux stocks européens 18,5 milliards de mètres cubes, son pompage en Europe étant diminué de 22,5 milliards de mètres cubes lors du premier semestre 2021. S’y ajoute le manque des livraisons américaines.
Début novembre, Gazprom a détaillé les volumes de ses exportations en Europe en 2021. Ils ont déjà été augmentés à 158,8 milliards de mètres cubes, soit 10,4% (14,9 milliards de mètres cubes) de plus qu'à la même période en 2020. La société a dit continuer à "fournir du gaz à un niveau proche d'un record historique".
Elle a en outre augmenté ses livraisons en Turquie (de 110,4 %), en Allemagne (23,4%), en Italie (15,4%), en Roumanie (272,2%), en Serbie (101,7%), en Bulgarie (51,9%), en Pologne (9,5%), en Grèce (16,3%), en Finlande (13,6%).

Faible niveau des stocks

Les volumes des stocks qui n’étaient remplis qu’à 78,14% avant le début de leur épuisement lié au début de la saison de chauffage, ont encore baissé. Selon Gaz Infrastructure Europe (GIE), leur niveau de remplissage était le 7 novembre à 75,44%.
En outre, l’apport d'énergies renouvelables, comme l'éolien, s’est réduit par rapport à 2020 du fait de conditions climatiques moins favorables.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала