Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

Devancé par Le Pen, Zemmour recule dans un sondage pour la première fois depuis la rentrée

© SputnikÉric Zemmour
Éric Zemmour - Sputnik France, 1920, 12.11.2021
S'abonner
L’ascension dans les sondages d’opinion de celui qui n’a même pas encore annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2022 a stoppé pour la première fois depuis la rentrée. Selon un sondage Opinion 2022 réalisé par Elabe, les intentions de vote en faveur d’Éric Zemmour diminuent.
Alors qu’Éric Zemmour a affirmé être préparé à annoncer sa candidature, les intentions de vote en sa faveur ont diminué pour la première fois depuis la rentrée, révèle un sondage Opinion 2022, réalisé par Elabe pour BFM TV et L'Express et diffusé jeudi 11 novembre.
Le polémiste perd un à deux points selon les configurations, ou reste stable.
En cas de candidature de Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse, il recueille 14% des intentions de vote, 13% en cas de candidature de Michel Barnier et 15% en cas de candidature d'Éric Ciotti et Philippe Juvin.

L’écart se creuse avec Marine Le Pen

D’après la même étude, Marine Le Pen, bien qu’elle creuse l’écart avec Éric Zemmour, accuse aussi une baisse d’un à deux points.
Elle recueillerait 17% des intentions de vote au premier tour en cas de candidature de Xavier Bertrand ou Éric Ciotti, et 18% en cas de candidature de Valérie Pécresse, Michel Barnier ou Philippe Juvin.
Ainsi Emmanuel Macron arriverait en tête dans toutes les configurations, avec un score allant de 25% à 30%. Il récolterait 25% des voix en cas de candidature de Xavier Bertrand, et 30% si la droite était représentée par Éric Ciotti.

Des chiffres semblables chez Odoxa-Saegus

La tendance de ce premier recul d’Éric Zemmour depuis la rentrée est confirmée par le dernier sondage Odoxa-Saegus pour L’Obs, paru lui aussi le 11 novembre.
Il atteste que par rapport à l’étude du 15 octobre, le polémiste, avec de 14% à 14,5% des intentions de vote, a perdu de 1,5 à 2 points en moyenne en fonction des candidats de droite testés (Xavier Bertrand, Valérie Pécresse ou Michel Barnier).
Ces chiffres augmentent l’écart enregistré avec sa concurrente la plus directe, Marine Le Pen, laquelle reste stable avec 18 à 19% des intentions de vote et le devance d’au moins 4 points dans tous les scénarios.

Chez Zemmour "tout est en place" pour sa candidature

Entre-temps la candidature d’Éric Zemmour se précise.
Invité de BFM politique dimanche dernier il a déclaré qu’il ne lui restait "plus qu’à appuyer sur le bouton et décider du jour et de la manière".
Selon son témoignage, la structure, le QG, "tout est en place".
"Il y a beaucoup de gens qui veulent que je sois candidat à la présidentielle, beaucoup de gens qui veulent que je sois Président de la République. Je ne vais pas laisser tomber ces gens-là", a-t-il assuré.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала