Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Le PDG de Pfizer précise les délais de développement d’un nouveau vaccin contre l’Omicron

© Sputnik . Vladimir Trefilov / Aller dans la banque de photosPfizer
Pfizer - Sputnik France, 1920, 07.12.2021
S'abonner
Il faut encore plus de données cliniques sur l’Omicron, mais, en cas de nécessité, Pfizer pourrait élaborer un nouveau vaccin contre ce nouveau variant dans quelques mois, selon le PDG de la société pharmaceutique américaine. Commentant l’apparition de la nouvelle souche du SARS-CoV-2, l’OMS a plus tôt formulé une hypothèse sur son origine.
Les spécialistes du groupe pharmaceutique américain Pfizer peuvent développer un vaccin contre l’Omicron vers le mois de mars 2022, a annoncé ce mardi 7 décembre à une conférence de Wall Street Journal le directeur général de Pfizer Albert Bourla.
M.Bourla a cependant expliqué qu’il faudrait encore rassembler plus d’informations scientifiques relatives à la nouvelle souche du coronavirus pour comprendre ses caractéristiques et tirer des conclusions sur son résistance aux vaccins déjà développés, notamment à celui de Pfizer.
"Si le vaccin [contre l’Omicron, ndlr] est demandé, nous l’aurons en mars prochain. Je ne sais pas encore si cela sera nécessaire. Nous allons le savoir dans quelques semaines", a dit le PDG de Pfizer.
Il a également fait un pronostic que de nouveaux cas de contamination par l’Omicron, qui ne sont pas très nombreux pour l’instant, vont se multiplier rapidement ces prochaines semaines pour atteindre "des millions".

Une origine possible de l’Omicron

Identifié en Afrique du Sud début novembre 2021 et classé comme "préoccupant" par l’OMS le 26 novembre, le variant Omicron, ou B.1.1.529, circule déjà dans beaucoup de pays au monde.
Quelques jours après l’annonce officielle de l’OMS concernant l’apparition de la nouvelle souche du SARS-CoV-2, une responsable de la gestion de l'épidémie de Covid-19 à OMS et l’épidémiologiste américaine Maria Van Kerkhove, a formulé une hypothèse sur l’origine de cette mutation.
Selon cette version, l’Omicron aurait pu se développer dans l’organisme d’un individu, qui avait été infecté par le coronavirus et dont l’immunité déprimée n’avait pas pu le détruire complètement.
La présence de longue durée du virus dans l’organisme humain aurait donc pu rendre possible sa reproduction et mutation, a expliqué Mme Van Kerkhove.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала