Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Une hypothèse sur l’origine du variant Omicron du coronavirus formulée par l’OMS

© Photo Pixabay / Ren_mchUn masque de protection, image d'illustration
Un masque de protection,  image d'illustration - Sputnik France, 1920, 28.11.2021
S'abonner
Alors que l’Omicron, un nouveau variant du virus SARS-CoV-2 repéré premièrement en Afrique du Sud, poursuit sa propagation dans le monde, une responsable de l’Organisation mondiale de la santé a énoncé au Financial Times une version sur son apparition.
En parlant au Financial Times de plusieurs sujets relatifs à l’Omicron, l’épidémiologiste américaine Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion de l'épidémie de Covid-19 à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a formulé une hypothèse sur l’origine de cette nouvelle mutation du coronavirus.
Les spécialistes de l’OMS sont encore en train d’analyser des données, mais selon une des versions, l’Omicron aurait pu se développer dans l’organisme d’un individu, qui avait été infecté par le coronavirus et dont l’immunité déprimée n’avait pas pu le détruire complètement, relate le quotidien.
La présence de longue durée du virus dans l’organisme humain a donc rendu possible sa reproduction et mutation, a expliqué au Financial Times Mme Van Kerkhove.

Ne pas stigmatiser, mais renforcer la surveillance

La responsable de la gestion de l'épidémie de Covid-19 à l’OMS a également mis en garde contre toute stigmatisation des pays, qui rapportent l’apparition de nouvelles souches du SARS-CoV-2.
D’après Maria Van Kerkhove, la réponse des pays à ce défi devrait être "équilibrée".
Commentant des interdictions de voyager, l’épidémiologiste a appelé à renforcer la surveillance de tous les variants du coronavirus, augmenter la capacité de test et effectuer un "séquençage intelligent".
"Il faut que les gens aient une approche mesurée du risque. Le Delta circule [encore, ndlr] dans le monde entier et tue des gens dans le monde entier. Nous ne pouvons pas oublier combien de personnes sont infectées par le Delta", a-t-elle raisonné auprès du Financial Times.

Omicron en Europe

Identifié en Afrique du Sud et classé comme "préoccupant" par l’OMS, le variant Omicron, ou B.1.1.529, circule déjà dans plusieurs pays européens.
L’Allemagne, la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont déjà signalé des cas de cette nouvelle souche du SARS-CoV-2 sur leur territoire.
Même si l’Omicron n’a pas encore été officiellement détecté ou séquencé en France, selon le ministre français de la Santé Olivier Véran, il est toutefois probable qu’il circule déjà dans le pays.
Pour freiner la propagation de la nouvelle mutation du coronavirus, une série de pays en Europe ont déjà annoncé l’intensification de mesures sanitaires, dont, notamment dans l’Hexagone, un isolement obligatoire de toute personne, même vaccinée, "contact" d’une autre, testée positive l’Omicron.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала