Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers une rencontre Macron-Poutine? L’ambassadeur russe évoque un accord de principe

© Sputnik / Aller dans la banque de photosRencontre Macron-Poutine en marge du sommet G20 à Osaka en 2019
Rencontre Macron-Poutine en marge du sommet G20 à Osaka en 2019 - Sputnik France, 1920, 17.12.2021
S'abonner
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine pourraient se rencontrer. Il existe un accord de principe à ce sujet entre les deux pays. L’ambassadeur russe à Paris, Alexeï Mechkov, a fourni des détails sur la préparation d’une telle entrevue.
La Russie et la France sont d’accord pour tenir une rencontre entre les Présidents Macron et Poutine, mais ce sujet ne fait actuellement pas l’objet de discussions, a annoncé ce vendredi 17 décembre Alexeï Mechkov, ambassadeur de Russie en France, à la chaîne de télévision Rossiya 24.
"Nous avons tous les accords de principe, y compris sur une entrevue des Présidents. À présent c’est au tour du chef de l’État français de se rendre en Russie. Mais pour l’instant, ce sujet n’a pas encore été abordé sur le plan pratique", a indiqué M.Mechkov.

Un sommet russo-français important

Selon le diplomate, "les deux pays comprennent l’importance d’une telle rencontre". Toutefois "elle n'est pas encore en cours d'élaboration, notamment en raison de la gravité de la pandémie" de Covid-19.

"Les dirigeants français comprennent qu’il est impossible d’assurer la stabilité en Europe et dans le monde sans dialogue avec la Russie. Donc, tout en récitant les mantras occidentaux habituels, ils souhaitent réellement mener un dialogue", a noté M.Mechkov.

Il a rappelé que la rencontre des Présidents français et russe en 2019 a créé des conditions pour la reprise d’un dialogue stratégique entre Moscou et Paris. Il a souligné que les deux pays poursuivent leurs contacts au niveau d’experts et des ministères.

Sept entretiens Poutine-Macron en 2021

Cette année, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont eu sept entretiens téléphoniques, dont le 15 novembre et le 14 décembre.
Lors du dernier en date, ils se sont mis d’accord pour organiser un nouvel entretien avant la fin de l’année et se sont penchés sur la crise des migrants entre la Biélorussie et l’UE, la situation dans l’est de l’Ukraine, la montée des tensions entre Moscou et l'Otan ainsi que le règlement du conflit au Haut-Karabakh.
Intervenant le 15 décembre devant le Sénat, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a mis en valeur l’importance de cette discussion, organisée à l’initiative de Paris, pour la stabilité stratégique en Europe. Le ministre avait déjà insisté en novembre sur la nécessité de poursuivre le dialogue avec Moscou, surtout pendant les crises.
Le Haut-Karabakh, le Donbass et la crise migratoire à la frontière de l’UE avaient également été à l’ordre du jour de l’entretien téléphonique des chefs d’État russe et français le 15 novembre. Ils avaient en outre évoqué la situation en Libye et, à l'initiative du Président Macron, au Mali.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала