Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Drapeau européen sous l'Arc de Triomphe: Le Pen annonce un recours devant le Conseil d'Etat

© Sputnik . Kristina Afanassieva / Aller dans la banque de photosMarine Le Pen
Marine Le Pen - Sputnik France, 1920, 01.01.2022
S'abonner
Plusieurs candidats à l'élection présidentielle en France, dont Marine Le Pen et Valérie Pécresse, ont protesté contre l'installation du drapeau européen sous l'Arc de Triomphe à l'occasion du début de la présidence française de l'Union européenne.
Dans un communiqué publié samedi, la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen dit son intention de déposer "dans les prochains jours" devant le Conseil d'Etat un recours en annulation et un référé-suspension concernant l'installation du drapeau bleu étoilé, non accompagné du drapeau tricolore, sous la voûte du monument qui surplombe l'avenue des Champs-Elysées à Paris.
Elle dénonce "un véritable attentat à l'identité de notre Patrie, tant ce monument honorant nos gloires militaires, abritant la dépouille du Soldat inconnu et qui constitue de fait un cénothaphe à la mémoire de tous les morts pour la France, incarne le coeur battant de notre Nation et de notre mémoire commune".
Pour la finaliste de la course à l'Elysée de 2017, critique à l'égard de la construction européenne, la décision "n'a pu être prise que sur un ordre direct d'Emmanuel Macron qui, en cette occasion, a une fois de plus trahi les devoirs de sa charge et manifesté de nouveau son arrogant mépris pour notre Histoire, pour des motifs d'ambition personnelle."

Le Pen "ignore les règles républicaines"

Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, lui a répondu en expliquant que ce déploiement n'était que temporaire.
"Marine le Pen est tellement patriote qu’elle ignore les règles républicaines : le drapeau français n’est pas déployé en permanence sous l'Arc de Triomphe. Il n'a donc nullement été remplacé par le drapeau européen", dit-il dans un message transmis à Reuters. "Ce drapeau européen, qui est aussi le nôtre et symbolise la paix, figure pour quelques jours sous l’Arc de Triomphe."
La candidate du parti Les Républicains à l'élection présidentielle, Valérie Pécresse, a demandé via Twitter à Emmanuel Macron "de rétablir notre drapeau tricolore à côté de celui de l'Europe". Le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour, également en lice pour l'Elysée, a dénoncé un "outrage" sur le même réseau social.
A partir de ce samedi, la France assure la présidence tournante de l'Union européenne pour une durée six mois, alors que l'élection présidentielle doit avoir lieu en avril.
A cette occasion, la Tour Eiffel et la façade du palais de l'Elysée ont été illuminés aux couleurs du drapeau européen.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала