Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

"J’ai fait le même choix": Francis Lalanne commente le décès des frères Bogdanoff, non vaccinés

Francis Lalanne - Sputnik France, 1920, 11.01.2022
S'abonner
Le chanteur et porte-voix du mouvement "antivax" Francis Lalanne s’est rendu aux obsèques des frères Bogdanoff, tous deux décédés du Covid-19 et non vaccinés. Il a assuré auprès du Parisien que "le vaccin ne les aurait pas protégés davantage".
Ce lundi 10 janvier se tenait à l’église parisienne de la Madeleine une cérémonie en hommage aux frères Igor et Grichka Bogdanoff, emportés par le Covid-19 le 28 décembre et le 3 janvier. Parmi les quelques célébrités présentes à la messe figurait Francis Lalanne, chanteur aux multiples sorties controversées sur la crise sanitaire. Sans masque, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il est resté fidèle à ses positions anti-vaccin, rappelant que les jumeaux avaient refusé de se faire vacciner.

"J’ai fait le même choix. […] Ce n’est pas un vaccin mais un traitement expérimental qui ne procure pas l’immunité. Dire que c’est un vaccin, c’est de la publicité mensongère", a-t-il réagi auprès du Parisien.

Il avance ensuite que "le vaccin ne les aurait pas protégés davantage, certainement pas". "La majorité des gens qui sont victimes du Covid sont des personnes qui ont été plusieurs fois dosées", a-t-il conclu.
En effet, selon le dernier rapport de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) publié le 7 janvier, les personnes non vaccinées représentaient 42% des décès entre le 29 novembre et le 26 décembre.
Il convient toutefois de rappeler que, d’après ce même rapport de la DREES, les non vaccinés représentent 8% de la population française et sont donc largement surreprésentés dans les décès. Ils constituent également 56% des admissions en soins critiques et contribuent donc davantage à la surcharge des services de réanimation. La couche de population qui a reçu sa dose de rappel est également celle qui compte proportionnellement le moins de décès.

"Pas antivax"

Également présent aux obsèques, l’ancien ministre de l’Éducation nationale Luc Ferry, proche des deux célébrités, a rappelé sur LCI qu’ils n’étaient "pas antivax". "Ils étaient antivax pour eux. Mais ce n’étaient pas des militants antivax", a-t-il insisté. Il a rappelé avoir tenté de les convaincre de se faire vacciner.
"Vous savez ce que c’est le vaccin ARN messager, c’est le vaccin le plus safe, le plus sûr de toute l’histoire de la vaccination. Ce vaccin est génial", leur avait-il dit quelques semaines avant leur mort, ce à quoi les jumeaux avaient rigolé.
Pour l’ancien ministre, la mort des frères Bogdanoff, réputés en bonne forme pour leur âge (72 ans), est "une leçon pour les antivax". "Ce virus est vraiment mortel pour certaines personnes. Lorsqu’on a passé 70 ans, le système immunitaire est beaucoup moins en forme. Ce n’est pas une comorbidité qui les a tués. Ce n’est pas une pathologie associée. C’est vraiment cette saloperie de virus", a-t-il déploré.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала