Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France, 1920, 12.01.2022
Garanties de sécurité
Des consultations entre la Russie et les États-Unis et la Russie et l'Otan consacrées aux propositions russes sur les garanties de sécurité se sont déroulées en janvier 2022 à Genève et Bruxelles.

Washington promet une réponse résolue en cas de déploiement russe en Amérique latine

© Sputnik . Igor Mikhalev / Aller dans la banque de photosLe drapeau américain au-dessus de la Maison-Blanche
Le drapeau américain au-dessus de la Maison-Blanche - Sputnik France, 1920, 14.01.2022
S'abonner
La Maison-Blanche qualifie de fanfaronnade l’hypothèse du déploiement de forces russes en Amérique latine, mais promet une réponse résolue s’il avait lieu.
Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis Jake Sullivan a commenté les propos du vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov relatifs à l’éventualité d’un déploiement de forces russes en Amérique latine.

"Si la Russie devait aller dans cette direction, nous y répondrions de manière décisive", a-t-il déclaré lors d’un point de presse jeudi 13 janvier.

Il a signalé qu’il ne voulait pas "répondre aux fanfaronnades dans des commentaires publics" et que la question n’avait pas été soulevée lors des discussions sur la stabilité stratégique.
Plus tôt jeudi le déploiement d’une infrastructure militaire russe a été évoqué dans un entretien de Sergueï Riabkov à la chaîne de télévision RTVI.

Une hypothèse ni confirmée, ni démentie

M.Riabkov a déclaré qu’il ne voulait ni confirmer ni démentir quoi que ce soit, signalant que tout dépendait des actions des Américains.
Il a cependant indiqué, en renvoyant aux propos de Vladimir Poutine, que la marine pourrait prendre des mesures si les États-Unis continuaient de provoquer la Russie et d’exercer une pression militaire.
Le diplomate, qui avait représenté Moscou aux conversations de lundi sur la sécurité stratégique avec les États-Unis, a signalé qu’il n’y avait pas de raison de se réunir dans les jours qui venaient pour reprendre les mêmes discussions.
"Dans une certaine mesure, il s’agit d’une impasse ou d’une différence d’approche."

Moscou attend des réponses sur papier, article par article

Les pourparlers entre les États-Unis et l’Otan sur les garanties de sécurité ont été également évoqués par le ministre russe des Affaires étrangères lors de sa conférence de presse annuelle du 14 janvier.
"Nous attendons des réponses de nos collègues, des réponses faites par écrit, sur le papier, comme nous l’avons fait avec nos propositions. Entre-temps, nous continuerons à œuvrer pour être prêts à n’importe quel développement (des événements)", a-t-il fait savoir.
Sergueï Lavrov a noté que les partenaires de Moscou s’étaient rendu compte de la nécessité de répondre vite et que la Russie n’attendrait pas infiniment.
"Nous voulons voir leur position sur le papier. Nous voulons avoir une réaction sur chaque article, sur chaque paragraphe de nos deux documents: cela convient, cela ne convient pas et pourquoi. S’il faut compléter quelque chose, formulez des amendements. S’il faut ajoutez quelque chose, rédigez vos amendements sur le papier", a-t-il détaillé.
Les documents dont parle M.Lavrov ont été publiés le 17 décembre par le ministère russe des Affaires étrangères. Il s’agit d’un projet du traité avec les États-Unis et de l’accord avec l’Otan sur les garanties de sécurité.
Les consultations sur ces propositions ont eu lieu le 10 janvier à Genève, le 12 janvier au siège de l’Otan à Bruxelles et le 13 janvier au siège du conseil permanent de l’Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe à Vienne.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала