Cet État américain étudie la possibilité d'annuler les résultats des élections par assemblée locale

© AFP 2022 CHRISTIAN PETERSENUn homme tient un drapeau américain en Arizona
Un homme tient un drapeau américain en Arizona - Sputnik France, 1920, 28.01.2022
La discussion sur une éventuelle fraude à l’élection présidentielle en Arizona, bastion des républicains, où Trump a perdu en 2020, et les tentatives de modifier les procédures de vote continuent. Un républicain a présenté un projet de loi prévoyant une série de changements, dont la possibilité d’annuler les résultats des élections.
Un projet de loi autorisant la législature à annuler les résultats des élections a été présenté en Arizona, après que ceux de la présidentielle de 2020 ont été remis en cause par Donald Trump qui a dénoncé une fraude électorale massive, devenant ainsi le premier candidat républicain à ne pas remporter cet État en 24 ans.
Proposée par le représentant de l'État John Fillmore, cette initiative s’inscrit dans la série d’efforts appliqués par les républicains en 2020 pour modifier les procédures électorales en Arizona, après l’échec de leur candidat.
Ce nouveau texte porte sur les modifications importantes de la façon dont les habitants de l’État votent en éliminant la plupart des votes anticipés et des absents, et en obligeant les gens à voter dans leur circonscription, plutôt que dans des centres installés dans l'État, détaille The Hill.
De plus, le projet de loi envisage d’obliger la législature à tenir une réunion supplémentaire après une élection pour examiner les processus et les résultats et "accepter ou rejeter les résultats des élections", précise le quotidien.

Soupçons de fraude

La proposition intervient après que le Président Biden est devenu le premier démocrate depuis Bill Clinton à remporter l’Arizona, battant Donald Trump d’un peu moins de 11.000 voix.
Depuis, la polémique sur une éventuelle fraude est toujours d’actualité dans l’État malgré l’absence de preuves de fraude ou d’erreurs de comptage, constatée dans les conclusions d’une enquête menée par l’entreprise Cyber Ninjas.
Quant à celles-ci, John Fillmore reste dubitatif:
"Je me fiche de ce que dit la presse. Je ne fais pas confiance à ABC, CBS, NBC ou Fox ou à quiconque. Tout le monde me ment et j'ai l'impression d'avoir quelques centaines d'ex-femmes autour de moi", a déclaré Fillmore.
Et d’ajouter: "À mon avis, nous devrions voter en personne, un jour, sur papier, sans moyen électronique et par un comptage manuel le même jour. Nous devons revenir au vote de style 1958".
The Hill avance toutefois que son projet a peu de chance d’être adopté.

Vers une réforme électorale?

Les républicains de l'Arizona, qui ont mené à bien des révisions majeures du droit de vote en 2021, poursuivent leurs efforts pour modifier les procédures électorales.
Les législateurs ont déjà introduit des dizaines d’amendements pour modifier les procédures concernant les bulletins de vote par correspondance, que la grande majorité des électeurs de l’État utilisent, ainsi que des dispositions sur les endroits où les électeurs peuvent voter et comment les administrateurs procèdent au nettoyage des listes électorales.
Donald Trump, qui a fait part de son intention de se porter candidat pour l’élection présidentielle de 2024, a tenu le 15 janvier un meeting en Arizona intitulé "Save America Rally" ("Rassemblement pour sauver l’Amérique"). De toute évidence, il espère reconquérir l’État qui a été un bastion des républicains pendant plusieurs décennies.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала