Amérique du Nord
URL courte
Par
14545
S'abonner

Twitter a bloqué le compte officiel de l'ambassade de Chine aux États-Unis après un message qui défendait la politique du gouvernement de Pékin dans la région ouïghoure du Xinjiang, rapporte Bloomberg.

Twitter a bloqué le compte de l’ambassade chinoise à Washington suite à un message offensant les Ouïghours, relate Bloomberg.

Le tweet, qui disait que les femmes ouïghoures n'étaient plus des «machines à fabriquer des enfants», avait été initialement partagé le 7 janvier, mais n'a été supprimé par Twitter que 24 heures plus tard avec l’indication que «ce tweet n'est plus disponible».

«Nous avons pris des mesures contre ce tweet pour avoir violé notre politique contre la déshumanisation», a déclaré un porte-parole de Twitter.

Aucun post depuis le 8 janvier

Le réseau social cache les tweets qui enfreignent ses règles et oblige toujours le propriétaire du compte à supprimer manuellement la publication afin de retrouver son accès au compte.

Un porte-parole de Twitter a confirmé à Bloomberg que le compte restait bloqué, ce qui signifie que l'ambassade de Chine n'a pas supprimé le tweet. Le compte de l'ambassade de Chine, @ChineseEmbinUS, n'a pas posté depuis le 8 janvier, après avoir publié au moins une douzaine de tweets supplémentaires après celui qui a enfreint les règles de Twitter.

Les États-Unis menacent la Chine de sanctions, l’accusant d’oppression et de violation des droits humains des Ouïghours et d’autres groupes musulmans. Pékin rejette toutes les accusations et appelle à ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures du pays.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
Ouïgours, Xinjiang, Chine, Twitter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook