Economie
URL courte
7930
S'abonner

Les importations espagnoles de gaz en provenance d'Afrique sont tombées à des niveaux record en mars, selon El Confidencial. Les opérateurs du pays choisissent d'affréter des navires GNL venant d'autres régions, où la ressource est beaucoup moins chère.

L'Espagne change de fournisseurs d'énergie. Les importations de gaz naturel d'Algérie, principal fournisseur depuis des décennies pour le pays, ont chuté à un niveau record au mois de mars. Les importations espagnoles atteignent leurs plus bas niveaux historiques, concurrencées par le GNL à bas prix en provenance de Russie et des États-Unis, relate le journal espagnol El Confidencial.

Ce revirement est dû à l'effondrement des prix du gaz sur les marchés internationaux. Par conséquent, les exportations américaines de gaz naturel vers l’Espagne ont dépassé celles de l’Algérie pour un deuxième mois consécutif, selon les données de la Cores, la société qui gère les réserves espagnoles d’hydrocarbures.

Une chute des prix en est l’origine

Alors que les États-Unis ont augmenté leurs ventes à l’Espagne de 467% au cours des deux derniers mois, les exportations de l’Algérie ont diminué de 30%. Entre janvier et mars, l'Espagne a ainsi importé 20.251 GWh de GNL américain contre 19.748 GWh algérien.

L’Algérie est le principal fournisseur de gaz de l’Espagne car elle dispose de deux pipelines sous-marins qui relient les deux pays, ce qui rend le transport beaucoup moins cher, explique El Confidencial. Cependant, l’effondrement des prix du gaz sur le marché a changé la donne.

Aujourd'hui, de nombreux opérateurs préfèrent rompre leurs engagements et acheter du gaz sur le marché «spot», où les prix sont à un niveau minime, au point où il est moins cher d’acheter du gaz naturel, même en payant des pénalités pour les contrats signés, ont expliqué des experts au quotidien.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Tags:
Espagne, gaz naturel liquéfié (GNL), Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook