Europe
URL courte
Par
339114
S'abonner

Après qu’une souche du coronavirus résistante aux anticorps a été découverte chez certains visons au Danemark, le gouvernement a ordonné de tuer tous ces animaux pour que la mutation ne se propage pas aux humains et ne réduise l’efficacité des futurs vaccins.

Le Danemark a décidé de tuer tous ses visons parce qu’ils sont susceptibles d’être porteurs d’une souche mutante du coronavirus et de la transmettre à l’homme, a déclaré le 4 novembre Mette Frederiksen, la Première ministre du royaume.

Une mutation du virus a été trouvée chez 12 personnes qui ont été infectées par des visons dans le nord du pays. Selon le ministre de la Santé Magnus Heunicke, la moitié des 783 cas humains de Covid-19 enregistrés dans cette région «sont liés» à des visons.

«Tous les visons doivent être tués au Danemark», a annoncé Mette Frederiksen lors d’une conférence de presse. Selon elle, cette souche du virus présente une faible sensibilité aux anticorps, ce qui pourrait réduire l’efficacité des futurs vaccins anti-Covid.

Endiguer la transmission

En plus de cela, cette mutation risque de se répandre dans d’autres pays:

«Nous avons une grande responsabilité envers notre propre population, mais avec la mutation qui a maintenant été découverte, nous avons une responsabilité encore plus grande envers le reste du monde», a-t-elle poursuivi.

Selon les estimations du gouvernement, l'abattage des 15 millions de visons du pays pourrait coûter jusqu'à cinq milliards de couronnes danoises (785 millions de dollars), indique Associated Press. Le chef de la police nationale, Thorkild Fogde, a déclaré que «cela devait arriver le plus tôt possible».

Le gouvernement a promis d'indemniser les agriculteurs.

Des visons touchés par l’épidémie

Des fermes de visons de plusieurs pays avaient déjà constaté des cas de transmission du Covid-19 aux animaux. En octobre, les autorités américaines ont fait état d’une deuxième ferme frappée par l’épidémie de coronavirus propagée parmi les visons.

Aux Pays-Bas, au moins 600.000 bêtes ont été abattues dans les élévages de visons après que plusieurs cas de contamination par le SARS-Cov-2 ont été recensés chez les visons et deux cas de transmission à l’Homme.
 

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Covid-19, épidémie, animaux, Danemark, vison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook