Ecoutez Radio Sputnik
    Un policier français près de la Loire où Steve Canico, 24 ans, a disparu après être tombé dans le fleuve à la suite d'une intervention de la police à Nantes le 21 juin

    «Disparu au milieu de la violence policière»: une chaîne humaine à la mémoire de Steve à Nantes

    © AFP 2019 SEBASTIEN SALOM-GOMIS
    France
    URL courte
    Où est Steve? (28)
    7200
    S'abonner

    Sur pancarte, banderole ou tee-shirt, le slogan «Où est Steve?» était omniprésent dans le rassemblement de plusieurs centaines de personnes le 20 juillet sur le quai Wilson, à Nantes, où le jeune homme a été porté disparu il y a un mois.

    «Où est Steve?» C’est la phrase scandée ce samedi 20 juillet à Nantes, un mois après la disparition de Steve Maia Caniço pendant la Fête de la musique. Le slogan était également présent sur des affichettes, des pancartes, des banderoles et des tee-shirts.

    Le rassemblement, organisé quai Wilson d’où le jeune homme a disparu, s'est déroulé dans le calme, a indiqué l'AFP, ajoutant que la préfecture de Loire-Atlantique avait dénombré 700 personnes au plus fort du rassemblement.

    La foule a formé une chaîne humaine le long de la Loire puis observé une minute de silence.

    «C'est un accident, ils vont nous dire, mais moi je vous le dis: c'est le résultat d'une France répressive, d'une dictature déguisée en démocratie sous le règne des mensonges», a déclaré une amie de Steve.

    De nombreuses personnes sont venues par solidarité et pour dénoncer les «violences policières».

    «Il a disparu au milieu de la violence policière, il a disparu à cause d'abus de pouvoirs, à cause d'une énième bavure», a indiqué une autre amie de Steve, toujours citée par l’AFP.

    Interpellé à ce sujet lors d'un bain de foule sur la route du Tour de France, Emmanuel Macron s'est dit «très préoccupé par cette situation» et a indiqué que l'enquête devait être «conduite jusqu'à son terme», demandant «que la transparence soit faite».

    Il a par ailleurs rappelé que Christophe Castaner avait demandé une inspection de l’IGPN «dès les jours qui ont suivi» le drame.

    La soirée techno organisée dans le cadre de la Fête de la musique s’est terminée, dans la nuit du 21 au 22 juin, par des échauffourées entre participants et policiers venus exiger l'arrêt de la musique sur le quai Wilson, un endroit sans parapet de l'île de Nantes. De nombreux participants ont affirmé avoir été aveuglés par un nuage de gaz lacrymogène. Pris de panique, ils sont tombés dans le fleuve.

    La police affirme de son côté qu'il n'y a eu «aucune charge» des forces de l'ordre malgré le fait qu’elles avaient été visées par des projectiles.

    Steve Maia Caniço, animateur périscolaire de 24 ans, est toujours porté disparu. Il ne savait pas nager, selon ses proches.

    Dossier:
    Où est Steve? (28)
    Tags:
    fête, gaz lacrymogènes, manifestation, minute de silence, violences policières, Emmanuel Macron, Christophe Castaner, AFP, Nantes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik