France
URL courte
81527
S'abonner

Une Française avait adopté un régime végétarien pendant plusieurs années avant de devoir réintroduire du poisson et de la viande dans son alimentation pour des raisons de santé. En conséquence, la jeune femme a fait l’objet de nombreuses insultes et a même reçu deux menaces de mort.

Mélanie Duféey, une Française de 36 ans, était végétarienne depuis 2010, mais sept ans plus tard, elle a dû renoncer à ce choix. À cause d’un problème de santé, elle a décidé de manger à nouveau du poisson, puis de la viande, et en a parlé sur sa chaîne YouTube. Des végans radicaux se sont alors déchaînés sur elle. Mélanie a affirmé au Parisien avoir été menacée de mort.

«On m’a adressé des messages haineux sur Instagram, et envoyé deux menaces de mort!», a-t-elle confié au quotidien.

«Malheureusement, il existe quelques extrémistes, et ce sont ceux que l'on entend généralement le plus. Cette forme de violence dessert leur cause», a-t-elle déploré.

Mélanie affirme cependant qu’elle a aussi reçu des messages de soutien et de remerciement. Deux de ses amies véganes se sont montrées compréhensives face à son choix, et elle pense que «90% des végans sont comme elles».

Le syndrome de l’intestin irritable

Mélanie a raconté, toujours auprès du Parisien, pourquoi elle avait décidé de devenir végétarienne. En plus d’être sensible à la cause animale, elle est devenue végétarienne pour des raisons financières. «La viande et le poisson de qualité coûtant cher, j'ai décidé de privilégier les protéines végétales, que j'ai eu plaisir à cuisiner», a-t-elle indiqué.

En 2017, elle a contracté le syndrome de l’intestin irritable, une «hypersensibilité du système digestif», explique Le Parisien. Cette maladie l’a forcée à devoir se passer de certains fruits, légumes, produits laitiers, légumineuses et produits à base de soja. Exclure tous ces produits rendait une alimentation végétarienne presque impossible à suivre.

Depuis, la jeune femme a réintroduit le poisson d’abord, puis la viande, qu’elle sélectionne toutefois avec soin. En effet, elle privilégie celle des animaux «issus d’élevages bio ou raisonnés».

Lire aussi:

L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
En continu: attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
viande, régime alimentaire, menace de mort, végétalisme, végétariens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook