France
URL courte
14447
S'abonner

Après avoir menacé et agressé des passants, un homme armé d’un couteau a été interpellé par la police dans les rues de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) lundi 6 juillet, rapporte Actu17. L’individu, qui a criait en outre «Allah Akbar», a été placé en garde à vue.

Un vent de panique a soufflé le 6 juillet matin dans le centre-ville de Clermont-Ferrand où un homme armé d’un couteau a menacé et agressé des passants en hurlant «Allahu Akbar», relate Actu17.  

Plusieurs personnes ont signalé son comportement à la police vers 11h10, toutefois quand les forces de l’ordre sont arrivées sur place le suspect était déjà parti. C’est à partir de nouveaux appels que les policiers ont pu ensuite localiser l’agresseur et une trentaine de minutes après avoir pris la fuite, le suspect âgé de 50 ans a été arrêté par un autre équipage.

Couteau sous la gorge d’une femme

L’homme a notamment placé son couteau sous la gorge d’une femme, avant de la relâcher sans la blesser, rapporte une source policière, citée par le média. Il a également brandi son arme devant un enfant de 8 ans accompagné de ses grands-parents, après quoi la police a de nouveau perdu sa trace pour plusieurs minutes.

Placé en garde à vue

Grâce aux descriptions données par les témoins et les victimes, le suspect, qui crevait les pneus de plusieurs véhicules sur son chemin, a été retrouvé par une autre patrouille vers 11h45, précise Actu17. L’homme, déjà connu des services de police, a été interpellé et placé en garde à vue. Après avoir été examiné par un médecin qui a décidé de le transporter au CHU de Clermont-Ferrand pour un examen psychiatrique, l’individu a finalement été hospitalisé d’office, est-il indiqué.

Les victimes des faits sont censées déposer plainte mardi 7 juillet, détaille le média.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Tags:
agresseur, Clermont-Ferrand, arme blanche, fait divers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook