France
URL courte
Par
2511222
S'abonner

Ce dimanche 6 septembre, plusieurs femmes accusent le rappeur français Moha La Squale d'agression sexuelle ou de séquestration sur les réseaux sociaux.

Moha La Squale est accusé de viol, séquestration et violence par plusieurs jeunes femmes. La polémique semble avoir débuté avec l’histoire d’une certaine Romy qui a fait part de ses souvenirs sur les réseaux sociaux.

«Il était ultra irrespectueux […]. Mais vu qu'il a de l'argent, il prend une confiance mais monumentale […]. C'est un grand malade», a-t-elle affirmé, ajoutant qu’elle connaissait «des gens qui ont vécu des trucs très graves avec lui».

Son histoire a déclenché une vague de témoignages au sujet de l'artiste.

«Pourquoi personne parle du fait que Moha La Squale séquestre, frappe et menace de mort ses copines?», a écrit une internaute.

Arrestation et jugement

L'artiste parisien avait été interpellé le 19 juin à Paris à la suite d'un contrôle de routine au cours duquel il avait tenté de fuir. Le rappeur avait été rattrapé par les policiers.

Son procès devait avoir lieu le 9 juillet mais a été renvoyé au 18 mars 2021. Il doit être jugé pour refus d'obtempérer, outrage et rébellion.

En 2019, il avait déjà été reconnu coupable de violences sans ITT et de menaces de mort contre un couple avec qui il avait eu une vive altercation dans un hôtel de Saint-Pierre.

Lire aussi:

Covid-19: Qui sont les 16% de Français opposés au vaccin
Une chaîne sud-coréenne illustre les pays des JO de Tokyo avec des images stéréotypées puis s’excuse
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
violences, femmes, rappeur, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook