France
URL courte
Par
6212571
S'abonner

Dans une enquête approfondie, Hadrien Mathoux, journaliste à Marianne, décrit les «errements stratégiques» de Jean-Luc Mélenchon depuis 2017. Complaisance avec l’islam politique, ambiguïtés sur la laïcité, affaire des perquisitions et gestion autoritaire de LFI: le candidat à la Présidentielle de 2022 semble plus affaibli que jamais. Entretien.

À l’heure où le leader de La France Insoumise (LFI) a déclaré sa candidature à la magistrature suprême, la question est plus que jamais d’actualité: comment Jean-Luc Mélenchon est-il passé de 19,6% des suffrages au premier tour de la Présidentielle de 2017 à un maigre 6,3% lors des Européennes de 2019? Que s’est-il passé en deux ans pour que les Insoumis perdent 5,5 millions de voix?

L’affaire des «perquisitions» menées dans les locaux de LFI et chez Jean-Luc Mélenchon lui-même, et surtout la réaction virulente de ce dernier, suffisent-elles à expliquer ce décrochage?

Au-delà de cet incident, c’est la stratégie menée par Jean-Luc Mélenchon depuis 2017 qui laisse perplexe… jusque dans son propre camp, qui se retrouve aujourd’hui divisé en deux courants que tout oppose. En isolant ou en excluant du parti des défenseurs de la ligne populiste et souverainiste, comme Djordje Kuzmanovic ou François Cocq, Jean-Luc Mélenchon donne-t-il des gages à la gauche culturelle et intersectionnelle, très influente au sein de la base militante des Insoumis? Ce numéro d’équilibriste, de plus en plus difficile à tenir, est-il en train de causer la perte du quatrième de l’élection présidentielle de 2017?

Éléments de réponse avec Hadrien Mathoux, auteur de Mélenchon: la chute: Comment La France insoumise s’est effondrée (Éd. Du Rocher).

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
François Cocq, Djordje Kuzmanovic, laïcité, islamisme, La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook